mardi 21 mars 2017

Matthias Fekl nommé ministre de l'Intérieur, en remplacement de Bruno Le Roux

Au lendemain des révélations sur l'emploi de ses filles comme collaboratrices parlementaires, Bruno Le Roux a souhaité "préserver l'action gouvernementale", en adressant sa démission au président de la République. "Je vois et j'entends le débat et les mises en cause que suscitent ces contrats (...) ponctuels et officiels", a ajouté l'ancien ministre de l'Intérieur, qui affirme cependant qu'ils étaient "conformes aux règles juridiques de l'Assemblée nationale", et qu'ils "correspondaient tous bien sûr à des travaux... [Lire la suite]
mardi 21 mars 2017

Importation de vins espagnols : il faut un patriotisme économique !

Communiqué de presse de Gilbert Collard, député du Gard, du 21/03/2017 Louis Aliot, Gilbert Collard et Edouard Ferrand députés français au Parlement européen soutiennent la manifestation des viticulteurs samedi à Narbonne. Les importations en France de vins en provenance d’Espagne ont progressé de 40% en deux ans, selon Agri-mer. Les gros négociants ou la grande distribution française optent peu à peu ces dernières années pour du vin espagnol pour concevoir leurs vins de table… Et bien souvent le problème des étiquetages ambigus... [Lire la suite]
mardi 21 mars 2017

Présidentielle : la CFDT appelle ses adhérents à ne pas militer pour le FN, sous peine d'exclusion

Dans un mois aura lieu le premier tour de l'élection présidentielle. Onze candidats sont sur la ligne de départ, et parmi ces onze, un particulièrement ne plaît pas à la CFDT (Confédération française démocratique du travail). Ou plutôt une. Depuis lundi, l'organisation syndicale - affilié à aucun parti ou candidat - diffuse à ses 800.000 adhérents un document de six pages les appelant à ne pas voter pour Marine Le Pen et le Front National. Un argumentaire pour "décrypter et révéler ce que cache" (ce sont les termes employés) le... [Lire la suite]
mardi 21 mars 2017

Les démissions de ministres dues à des affaires sous la présidence Hollande

M. Le Roux a quitté le gouvernement quelques heures après l'ouverture d'une enquête préliminaire du parquet national financier sur l'emploi de ses filles, lycéennes puis étudiantes, comme collaboratrices parlementaires quand il était député. Jérôme Cahuzac Le 19 mars 2013 le ministre du Budget Jerôme Cahuzac est contraint à la démission trois heures après l'annonce par le Parquet de Paris de l'ouverture d'une information judiciaire pour blanchiment présumé de fraude fiscale. M. Cahuzac niait depuis plusieurs mois être détenteur... [Lire la suite]
mardi 21 mars 2017

Compilation des meilleurs moments du débat présidentiel du 20/03/2017 sur TF1

 Compilation des meilleurs moments du débat présidentiel du 20/03/2017 sut TF1
mardi 21 mars 2017

Et maintenant, les psychanalystes contre Marine Le Pen !

  Boulevard Voltaire Par Caroline Artus *le 21/03/2017 Il ne manquait plus qu’eux ! Se joignant à la meute bêlante du Système – en gros, tous les gagnants de la mondialisation – qui a mis en branle à la puissance 10 l’entreprise de démolition massive visant à empêcher l’élection de la candidate Front National, entrent en scène des psychanalystes qui « chaque jour [entendent] des voix que cette réalité effraie, angoisse, indigne, révolte ». Sachez-le : quiconque votera Marine Le Pen est, en... [Lire la suite]
mardi 21 mars 2017

Bruno Le Roux embauchait lui aussi ses filles à l'Assemblée nationale

Bruno Le Roux, ministre de l'Intérieur, qui, fin janvier, sur le "dossier Fillon" mis en lumière par une presse acérée, communiquait à envie sa façon de voir les choses (les emplois de proches comme assistants parlementaires devraient selon lui être interdits) se voit aujourd'hui convoqué par Bernard Cazeneuve et, risque bel et bien, de se voir démissionné : Monsieur Le Roux lorsqu'il était député de Seine-Saint-Denis a fait faire pas moins de 24 contrats d'assistants à ses deux filles qui alors étaient mineures... "Tous les... [Lire la suite]
mardi 21 mars 2017

Marine Le Pen au Tchad pour parler aux militaires

Quelques heures seulement après le premier débat de la présidentielle, lundi soir sur TF1, Marine Le Pen devait s'envoler pour le Tchad. Ce voyage de deux jours, préparé en collaboration avec le service communication de l'armée française, prévoit des rencontres avec les militaires de l'opération «Barkhane»,déployés pour lutter contre les djihadistes du Sahel. Au ministère de la Défense, où l'on a répondu positivement à cette demande «tardive» du Front National, on trouve logique de permettre aux candidats à la présidentielle... [Lire la suite]