mardi 7 mars 2017

Le monde de la santé est à nouveau dans la rue : il y a urgence d’agir

Communiqué de Marine Le Pen du 07/03/2017 Aujourd’hui, les professionnels de santé sont appelés une nouvelle fois à battre le pavé pour dénoncer leurs conditions de travail : cadences infernales, manque de personnel et de moyens, faiblesse des salaires, manque de considération de la pénibilité du travail, reconnaissance et valorisation des formations d’infirmiers spécialisés (IADE, IBODE),… La liste des problèmes est longue. Cette manifestation s’inscrit dans la continuité de celles de novembre et janvier derniers. Rappelons que... [Lire la suite]
mardi 7 mars 2017

Solidarité avec les victimes de la tempête Zeus

Communiqué de presse du Front National du 07/03/2017 Le Front National témoigne sa totale solidarité à nos compatriotes confrontés aux dégâts importants provoqués par la tempête Zeus. Il salue les agents du service public qui travaillent dur pour remettre nos infrastructures debout le plus rapidement possible. Il a enfin une pensée pour les proches des deux personnes qui ont malheureusement perdu la vie dans cette intempérie. Front National    
Posté par Redekker à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 7 mars 2017

La Hongrie adopte la détention systématique des migrants

Le Parlement hongrois a adopté à une large majorité mardi la réintroduction de la mise en détention systématique de tous les migrants entrés dans le pays, une mesure supprimée en 2013 sous la pression de l'UE et du Haut commissariat de l'ONU aux réfugiés (HCR). Détenus dans une "zone de transit" La nouvelle loi, adoptée par 138 voix contre 6 et 22 abstentions, prévoit que les migrants seront placés dans des "zones de transit" aux frontières serbe et croate, où il seront détenus dans l'attente d'une décision définitive concernant... [Lire la suite]
mardi 7 mars 2017

Emmanuel Macron ou la négation de la France

Par Gabriel Robin, SG du CLIC et Dominique Bilde, députée FN au Parlement européen du 06/03/2017 Nomade contemporain, Emmanuel Macron nie ce qu’est la France. Quand il affirme qu’il n’y aurait pas de « culture française », l’ancien conseiller spécial de François Hollande ne commet pas seulement une faute morale mais aussi une erreur factuelle. À ce propos, pourquoi la France continuerait-elle à protéger son exception culturelle si elle n’avait pas une culture spécifique à revendiquer dans le monde ? Habitué à... [Lire la suite]
lundi 6 mars 2017

Pour une grande politique nationale en faveur de nos compatriotes en situation de handicap !

Par Marine Le Pen le 06/03/2017 Ce sont aujourd’hui plus d’un million de Français qui bénéficient de l’Allocation aux adultes handicapés (AAH). Cette allocation est largement inférieure au seuil de pauvreté : 808,46€ par mois, en l’absence de tout autre revenu. Pire, le montant de l’allocation est modulé en fonction des ressources du conjoint, plongeant les Français handicapés dans une situation intolérable de dépendance financière. C’est pourquoi mon premier engagement en faveur de nos compatriotes en situation de handicap... [Lire la suite]
lundi 6 mars 2017

De vraies mesures contre les délocalisations !

Communiqué de Presse du Front National du 06/03/2017 Le dernier site de production de cigarettes de France continentale, celui de Riom, est menacé de fermeture imminente. Les négociations autour du plan de sauvegarde de l’emploi doivent débuter le 7 mars. Encore une fois, comme pour l’usine Whirpool d’Amiens, c’est en Pologne, au sein même de l’Union européenne, que l’usine va être délocalisée. Plus de deux cents emplois sont menacés à Riom. Certains salariés avaient déjà subi une fermeture d’usine de la Seita en 2014, près de... [Lire la suite]
lundi 6 mars 2017

Gilbert Collard interpelle le gouvernement sur les graves difficultés engendrées par la réforme de la PAC 2015-2020

Type de question : QE Ministère interrogé : Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt M. Gilbert Collard attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt, porte-parole du Gouvernement sur les graves difficultés engendrées par la réforme de la PAC 2015-2020. En effet, à cinq semaines du début de la campagne 2017, plusieurs centaines de producteurs dans le seul département du Gard n’ont pas reçu la totalité de leurs aides, ni pour 2015 ni pour 2016; et ils n’ont même... [Lire la suite]
lundi 6 mars 2017

Présidentielle: Marine Le Pen en tête avec 27% des voix au premier tour

Marine Le Pen arriverait en tête lors du premier tour de la présidentielle avec 27% d'intentions de vote, devant Emmanuel Macron (24%) et François Fillon (19%), selon un sondage OpinionWay pour Les Echos et Radio Classique. Benoît Hamon arriverait en quatrième position avec 15% des voix devant Jean-Luc Mélenchon, le candidat de La France insoumise, rassemblant 11% des intentions de vote des français. Au deuxième tour, Emmanuel Macron battrait Marine Le Pen avec 60% des voix. Si un second tour opposait la présidente du... [Lire la suite]
lundi 6 mars 2017

Marine Le Pen veut dissoudre les groupes radicaux antifascistes

Après les débordements qui ont entouré certains déplacements de sa campagne, Marine Le Pen choisit de proposer une solution radicale. Ce lundi, elle a affirmé dans une interview au quotidien catholique d'extrême droite Présent que, si elle était élue, elle dissoudrait les « antifas », les groupes radicaux antifascistes. « Je vais les dissoudre parce que la loi exige qu'elles soient dissoutes », souligne la présidente du Front National, pour qui ces « groupuscules d'extrême gauche dits antifas (...)... [Lire la suite]
lundi 6 mars 2017

Doubs: un médecin anesthésiste de Besançon soupçonné d'avoir empoisonné volontairement sept patients, dont deux sont morts

Les faits sont gravissimes et leurs motivations –si du moins le caractère volontaire est avéré– restent floues. Un médecin-anesthésiste de la clinique Saint-Vincent à Besançon, dans le Doubs, est mis en examen ce lundi 6 pour sept empoisonnements, dont deux mortels, commis sur des patients entre 2008 et 2017. Le parquet de Besançon écarte clairement la thèse de l'accident médical: "Nous n’avons pas retenu le chef d’homicide involontaire, mais bien d’empoisonnements. Vu les doses, ça ne pouvait pas être accidentel", explique à... [Lire la suite]