Hôtel de ville Châlon-sur-Saône

Le tribunal administratif de Dijon a jugé ce vendredi sur le fond le dossier des menus de substitution à la cantine de Chalon.

Un sujet qui fait polémique depuis que le maire de Chalon, Gilles Platret, a annoncé aux parents en 2015 sa volonté de ne plus proposer de plat de remplacement aux écoliers dès lors que du porc était au menu. Après de nombreux épisodes (décisions en référé, avis du Défenseur des droits...), le rapporteur public a demandé lors de l'audience de ce jour l'annulation de la décision du conseil municipal de Chalon.

L'argument de la laïcité brandi par Gilles Platret semble donc ne pas devoir emporter la décision face à celui de l'intérêt des enfants, en particulier en termes de santé.

Ce rapport, souvent suivi par les tribunaux, ne fait cependant pas office de décision. Celle-ci devrait être rendue lundi.

Le 25/08/2017

Le Journal de Saône-et-Loire