Palais de Justice 1

Un jeune homme de 24 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Brest à une peine d’emprisonnement de quatre mois ferme pourapologie du terrorisme. Poursuivi également pour consultation habituelle de sites prônant le djihad, le prévenu a été relaxé de ces faits, son avocat plaidant qu’il n’était pas possible de dater ces consultations.

Le jeune Brestois, qui dit s’être converti à l’islam il y a trois ans, a dit au cours de son procès s’être rendu sur internet pour se faire sa propre idée de l’islam. « Comme je débute dans l’islam, je regarde un peu tout et n’importe quoi », a-t-il affirmé, disant « condamner » les attentats et les égorgements mis en scène par Daesh dans les vidéos consultées et partagées sur Internet.

« Sourire en coin »

« Vous saviez ce que vous diffusiez et vous en êtes même fier », lui a répondu le vice-procureur de la République Emmanuel Phelippeau, pointant du doigt son « sourire en coin ». « Vous vous comportez comme un relais de cette idéologie depuis des mois », a-t-il poursuivi, avant de requérir une peine d’emprisonnement de six mois ferme et cinq ans de suivi sociojudiciaire.

Le prévenu, qui avait été interpellé fin juillet à son domicile et incarcéré dans la foulée, a été condamné à quatre mois de prison ferme et deux ans de suivi sociojudiciaire.

Le 01/09/2017

20 Minutes