Policiers DGSI

Une opération antiterroristea été menée à Villejuif (Val-de-Marne), ce mercredi, au cours de laquelle deux hommes ont été arrêtés. Ces deux arrestations ont eu lieu après que les démineurs de la préfecture de police ont découvert des composants pouvant entrer dans la fabrication d'explosifs, dans un appartement.

La police a été appelée peu après 11 heures, mercredi, «par un homme qui travaillait dans l'immeuble pour signaler des produits suspects dans un appartement» de cette banlieue au sud de Paris, selon la préfecture de police de Paris. D'après BFMTV et Le Parisien , il s'agit d'un plombier qui intervenait pour une fuite d'eau. L'appartement était alors vide de tout occupant.

Parmi les éléments découverts par les démineurs figurent notamment des bonbonnes de gaz, du fil électrique et des ingrédients entrant dans la composition du TATP, un explosif artisanal instable, souvent utilisé parDaech lors de ses attentats. Des feuillets en langue arabe ont également été retrouvés. Les démineurs du laboratoire central de la préfecture de police de Paris étaient toujours en cours d'intervention en milieu d'après-midi, mercredi.

Des photos présentées comme étant celles de l'intérieur de l'appartement ont été diffusées par LCI. On y voit des ustensiles servant à mélanger différents produits chimiques.

Un périmètre de sécurité a été mis en place autour de l'immeuble et la mairie deVillejuif a invité les habitants à éviter le quartier. La station de métro Kremlin-Bicêtre a par ailleurs été fermée.

L'un des deux hommes est le propriétaire du logement

Les deux hommes, âgés de 36 et 47 ans, ont étéinterpellésen début d'après-midi au Kremlin-Bicêtre, une commune voisine de Villejuif. L'un des deux hommes interpellés est le propriétaire du logement. Inconnus des services de police, ils ont été placés en garde à vue.

La section antiterroriste du parquet de Paris a ouvert une enquête,confiée à la brigade criminelle parisienne (SAT) et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), pour «association de malfaiteurs terroriste criminelle, détention, transport et fabrication de substances explosives en relation avec une entreprise terroriste et en bande organisée», selon une source judiciaire.

Gérard Collomb salue un «réflexe citoyen»

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a salué «le réflexe citoyen de l'artisan qui a permis» une information rapide des forces de l'ordre. Adressant «sa gratitude» aux policiers qui ont permis l'interpellation des deux hommes, il a souligné leur «réactivité» ainsi que celle des démineurs.

Le maire de Villejuif, Franck Le Bohellec (LR), qui s'est rendu sur place, a affirmé à la presse qu'il était «essentiel de mettre en sécurité le quartier et les habitants. «Le périmètre restera en place tant que la lumière ne sera pas totalement faite», a-t-il ajouté.
Le 06/09/2017