Police VL 5

C’est un véritable arsenal terroriste que les enquêteurs ont découvert dans l’appartement de Villejuif, en région parisienne, signalé fortuitement par deux artisans venus faire des travaux dans un logement mitoyen, mercredi 6 septembre, a révélé le procureur de Paris François Molins, dimanche 10 septembre.

Une bombe était en cours de fabrication

Les enquêteurs ont mis la main sur cent grammes de TATP, une dizaine de litres de produits chimiques nécessaires à la confection de “produits explosifs et de bombes artisanales”, ainsi que du matériel destiné à déclencher un colis piégé. Une bombe était en cours de fabrication. D’autres produits chimiques ont été saisis dans un box loué à Thiais dans le Val-de-Marne par le propriétaire de l’appartement.

Grâce aux données téléphoniques de cet homme, un de ses proches a été interpellé cette semaine. Connu depuis 2015 pour sa radicalisation, il était fiché S, contrairement au propriétaire du logement, un Franco-Algérien jusqu’à présent inconnu des services de police. Les deux hommes ont reconnu qu’ils voulaient commettre un attentat sur le sol français pour se venger de la coalition” enSyrie. Ils ont été présentés à la justice antiterroriste en vue d’une mise en examen et placés en détention.

Le 10/09/2017

Valeurs Actuelles