Armée française OPEX

Triste nouvelle. Un communiqué de l’Elysée annonce ce samedi soir la mort ce matin « au Levant d’un adjudant du 13e régiment des dragons parachutistes ». Il a été « tué au combat », ajoute Emmanuel Macron dans ce communiqué. Il était adjudant parachutiste dans les forces spéciales françaises.

Le chef de l’État poursuit en saluant « le sacrifice de ce soldat français tué dans l’accomplissement de sa mission pour la défense de notre pays, la protection de nos concitoyens et la lutte contre la barbarie. Il adresse ses sincères condoléances à sa famille, ses amis et ses frères d’armes, et les assure de la pleine solidarité de la Nation dans ces moments douloureux. Le Président de la République exprime sa confiance et sa fierté aux militaires français qui combattent avec courage et abnégation les groupes terroristes au Levant comme au Sahel. »

Le 23/09/2017

20 Minutes