WDSJ 2016 1

Communiqué de Wallerand de Saint Just, Président du groupe FN du Conseil régional d’Île-de-France, et d’Aurélien Legrand, Secrétaire départemental du FN Paris du 26/09/2017

Le Préfet d’Île-de-France, Michel Cadot a fait l’annonce hier de l’ouverture prochaine de deux nouveaux centres d’accueil pour migrants dans des départements de grande couronne et d’un nouveau centre dans Paris dès la fin de l’année, venant s’ajouter au centre déjà existant à La Chapelle.

Ces nouveaux centres sont censés résoudre le problème de saturation du lieu d’accueil du XVIIIe devenu une véritable jungle, alors qu’il était déjà lui-même supposé résoudre le problème de la multiplication des campements sauvages dans la capitale. On s’enfonce donc toujours plus dans l’erreur. Les clandestins ne veulent pas de la grande banlieue et reviendront dans la capitale où le deuxième centre sera simplement l’occasion de développer une deuxième jungle. Nous l’avions annoncé à l’ouverture du premier, les faits nous donnent raison.

Le Front National dénonce cette politique délétère qui ne fait qu’ajouter de la souffrance à l’indignité. Souffrance pour les riverains dont on anticipe déjà la mobilisation en maintenant les lieux des futures implantations secrets. Souffrance pour les migrants que notre pays ne peut pas accueillir et qui privent leur pays d’origine de leur énergie et de ressources.

La fédération du Front national de Paris a composé un nouveau tract sur ce thème et lance dès cette semaine une campagne massive de distribution de ce document et de communication sur les réseaux sociaux sur le thème : « Arrêtons l’appel d’air : Paris sans migrants ».

Front National