Marseille gare St Charles attentat

L’attaque a été revendiquée tard dans la soirée de dimanche par l’Etat Islamique.

Un homme a tué ce dimanche après-midi avec un couteau deux passantes sur le parvis de la gare Saint-Charles. Selon la Provence, les deux victimes sont des cousines de 17 et 21 ans, l’une étudiante à Marseille et l’autre àLyon. Les deux sont originaires de l'agglomération lyonnaise.

L’assaillant, abattu par des militaires de l’opération Sentinelle, était connu des services de police pour des faits de droit commun mais pas des services de renseignement. l'individu âgé d’une trentaine d’années avait été interpellé vendredi à Lyon pour un vol à l’étalage. Il aurait finalement été relâché en fournissant l’une de ses nombreuses identités.

Le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, s’est rendu sur place dans la soirée ets’est montré prudent sur le caractère terroriste de l’attaque. "Cet acte pourrait être de nature terroriste mais à cette heure, nous ne pouvons pas l'affirmer", a assuré l’ancien maire de Lyon. Le parquet anti-terroriste a été saisi.

De son côté Emmanuel Macron s’est dit "profondément indigné par cet acte barbare".

Le 02/10/2017

Lyon Mag