Vaison-la-romaine

Communiqué du Front National de Vaison-la-Romaine (Vaucluse) du 05/10/25017

Il y a juste un an, à l’occasion du nouveau festival d’humour de la commune, le Front National Vaison-la-Romaine faisait le buzz dans la presse régionale.

Considérant la programmation comme provocante, nous avions alors mené une action militante sur le terrain et les réseaux sociaux.

Les invités étaient en effet Mathieu Madénian et Sophia Aram, qui s’étaient illustrés par leurs insultes publiques à l’égard du Front National et ses électeurs (gros cons et 18% de fils de pute, pour mémoire).

Cette année l’affiche est a priori plus anonyme et, avouons-le, il nous a fallu googliser les noms des deux têtes d’affiche.

L’un, Oldelaf, fait le spectacle en jouant des chansons qui semblent devoir être drôles. Admettons.

Mais en fouillant moins de 3 minutes les premières occurrences du moteur de recherche, on tombe sur quelques subtilités, comme l’extrait ci-dessous :

"Et j'avoue que j'aime aussi
Toutes les couleurs de l'arc-en-ciel
Le rouge, le jaune, le vert de gris
Le pourpre, le mauve et même le bleu ciel
Mais je déteste, j'assassine, je vomis le bleu marine
(…)
Mais toi je t'aime pas
Alors que tu es bête comme une oie
Alors que tu es sympathique
Jolie comme un ver à soie
Je t'aime pas plus que j'aimais ton papa"

Quelle originalité ! On peut au moins lui donner le crédit d’avoir préféré une forme poétique à l’insulte.

L’autre est un certain Alex Vizorek. Même punition du moteur de recherche. Il sévirait sur France Inter pour un billet matinal impertinent. Les premiers résultats de recherche mettent en évidence un certain intérêt pour le combat contre le Front National. On trouve même la vidéo d’un clash avec Gilbert Collard.

Bref, rien de très original chez ces amuseurs publics qui se veulent donneurs de leçons de morale, et qui évidemment, pour pouvoir travailler, doivent taper sur la bête immonde.

Comme en octobre 2016, la conclusion est la même. Parmi ceux qui les écoutent, voire qui les font vivre d’argent public, il y a aussi de ces électeurs, vous savez….cons…à la paternité incertaine… bêtes…qui portent en eux tous les vices.

Et en mai 2017, ils n’étaient plus 18% mais 34%, soit presque 11 millions.

Page Facebook du Front National de Vaison-la-Romaine