Strache et Kurz

Le leader conservateur autrichien Sebastian Kurz, vainqueur des élections de dimanche, a annoncé samedi avoir eu une discussion "des plus positives" avec le FPÖ, renforçant l'hypothèse d'une entrée de ce parti nationaliste au gouvernement.

Sebastian Kurz, 31 ans, appelé à devenir le prochain chancelier autrichien, s'exprimait à la sortie d'un premier rendez-vous officiel avec le chef du FPÖ Heinz-Christian Strache, 24 heures après avoir été formellement chargé de former un gouvernement.

Vainqueur des élections du 15 octobre, le jeune leader a indiqué avoir le "sentiment très fort" que le FPÖ manifestait non seulement une "volonté de changement", mais aussi une "conscience des responsabilités".

Une campagne très à droite

Sebastian Kurz et son parti chrétien-démocrate ÖVP ont remporté les législatives anticipées avec 31,5% des voix, devant lessociaux-démocrates du chancelier sortant Christian Kern (SPÖ, 26,9%) et le FPÖ (26%).

Une alliance avec le FPÖ est jugée la plus probable, après une campagneSebastian Kurz a embrassé plusieurs thèmes de ce parti, notamment sur l'immigration, et promis un "renouvellement" après dix ans de grande coalition avec le SPÖ.

Le 21/10/2017 avec AFP/DK

RTS