Flamme large

Communiqué de presse du Front National du 21/10/2017

Le Front National adresse ses chaleureuses félicitations au SPD et à son président Tomio Okamura pour leur succès aux élections législatives du 20 et 21 octobre.

Avec près de 12% le SPD vient confirmer une tendance observée dans plusieurs pays européens, l’implantation et le renforcement de courants nationaux dont le projet politique est fondé sur la défense des souverainetés.

Après l’AFD en Allemagne et il y a quelques jours, le FPÖ en Autriche, le SPD tchèque vient accroître ce sentiment national qui se diffuse partout en Europe.

Ce résultat est une victoire à double titre : il témoigne de la détermination des peuples européens à choisir librement leur avenir et constitue un énième revers pour l’Union européenne et sa vision fédéraliste.

Ce résultat remet surtout au centre du débat politique ce droit inaliénable de tout peuple souverain à disposer de lui-même et à préserver sa souveraineté, que ce soit au niveau territorial (maîtrise des frontières) que législatif (supériorité du droit national sur les directives européennes).

Deux questions fondamentales portées en France par le Front National à travers la crise migratoire et la politique de quotas imposée par laCommission européenne et qui étaient au cœur de la campagne électorale tchèque.

Cette percée duSPD est en conséquence un nouveau motif de satisfaction pour les défenseurs d’une union des nations libres d’Europe et un échec patent pour les tenants et les exécutants de la politique fédéraliste européenne.

Front National