Lons-le-Saunier place de la Liberté

Dans la droite ligne de ce qui vient de se passer à Calais, mais heureusement moins grave, un "migrant" clandestin de nationalité nigérienne qui avait le gîte et le couvert dans les locaux de l'AFPA dans la préfecture du Jura, Lons-le-Saunier vient d'être transféré au centre de rétention administrative du Mesnil-Andelot en région parisienne  comme le souligne Le Progrès  dans son édition du 31 octobre 2017.

Il faut dire que ce monsieur à non seulement volé des cigarettes mais surtout suivi "une jeune femme, qui s’est réfugiée, effrayée, au théâtre" et lorsque alerté les policiers de la brigade anticriminalité de la ville l'ont arrêté ils ont découvert un couteau dans son sac à dos...

On peut vraiment se poser quelques questions...non ?

GS