Députés FN21 juin 2017

Communiqué de presse des députés du groupe Front National du 31/10/2017

L’Assemblée nationale votait aujourd’hui l’ensemble du projet de loi de financement de la sécurité sociale. Comme le gouvernement et la majorité n’ont ni voulu revenir sur certaines mesures, ni prendre en compte les propositions formulées par les députés Front National, c’est un vote contre qui a sanctionné ce PLFSS 2018.

Ce PLFSS est une traduction fidèle du projet de société défendu par le président de la République : escamotage de la politique familiale, attaques en règle contre le pouvoir d’achat des retraités et détricotage progressif de la couverture santé des Français.

Il alourdit ainsi considérablement la pression fiscale des retraités par l’augmentation sans précédent de la CSG, plus de 20%. Il prévoit la transformation du CICE en baisse de cotisations patronales au profit des très grandes entreprises alors que leffort aurait dû prioritairement se concentrer sur les TPE/PME comme l’ont proposé les députés du Front National. Il préfigure la hausse des cotisations sociales des travailleurs indépendants en leur imposant une affiliation brutale et sans concertation au régime général de sécurité sociale. Il prévoit enfin l’augmentation du forfait hospitalier et du prix du paquet de cigarettes, et la baisse drastique de la PAJE (prestation d’accueil du jeune enfant) qui impactera durement les familles modestes.

Les députés du Front National ont pourtant proposé des pistes d’économie et de réformes. Ces propositions de bon sens ont été rejetées par uneministre des affaires sociales sectaire, refusant par principe toute discussion et évolution allant dans le sens de l’intérêt général, jusqu’à rejeter l’amendement qui visait à supprimer les allocations familiales versées aux familles de djihadistes partis combattre en Syrie !

Dans la continuité des gouvernements précédents, notre modèle social est une nouvelle fois mis à mal, notre politique familiale continue d’être détricotée et notre politique de santé reste envisagée sous le seul angle comptable. C’est contre cette vision que le groupe des députés Front National s’est prononcé et c’est pour la préservation de notre modèle social qu’il continuera à se battre.

Front National