Supporter du Maroc Paris

A l'occasion de la victoire de l'équipe de football du Maroc sur celle de la Côte d'Ivoire hier soir qui signe la qualification du royaume chérifien  pour la coupe du monde de 2018 en Russie, certains individus se sont senti pousser des ailes et ont procédés à de nombreuses exactions dans notre pays. Ce fut le cas à Paris, jour du 11 novembre (!)  au pied de l'Arc de Triomphe et de celle de la tombe du soldat inconnu

Mais le Jura ne fut pas épargné à Dole en premier lieu... aux Mesnils-Pasteur où une voiture a été incendiée.

"Plusieurs véhicules ont par ailleurs fait le tour du quartier avant de rejoindre le centre-ville en klaxonnant et en exhibant des drapeaux du Maroc" précise le quotidien Le Progrès .

Imagine-t-on deux secondes que des "supporters" de l'équipe de France, installés en conquérant dans les banlieues de villes marocaines, fêter de cette manière largement outrancière la victoire de leurs footballeurs ?

Quand on constate que  l’indécence pousse ces centaines de français non-assimilés à submerger nos places et nos rues avec leurs oriflammes, ont peut affirmer sans crainte d'être contesté que le ver et dans le fruit !

GS