jeudi 30 novembre 2017

La Voix du Nord condamnée pour avoir censuré un droit de réponse de la municipalité FN d’Hénin-Beaumont

Communiqué de la municipalité FN d’Hénin-Beaumont du 30/11/2017 La Cour d’appel de Douai, dans un arrêt du 28 novembre 2017, a condamné Gabriel d’Harcourt, directeur de la publication de la Voix du Nord, pour avoir censuré un droit de réponse de la mairie d’Hénin-Beaumont et de deux adjoints de Steeve Briois. La Voix du Nord devra verser 1 500 euros à la mairie et à ses élus. Le journal devra également insérer le droit de réponse ainsi qu’un communiqué judiciaire dans un délai d’un mois. Depuis des mois, la municipalité FN... [Lire la suite]
jeudi 30 novembre 2017

Affaire Maëlys : le suspect mis en examen pour meurtre

Nordahl Lelandais, le principal suspect dans l'affaire de la disparition de Maëlys, neuf ans, a été mis en examen pour "meurtre précédé d'un autre crime" à l'issue de son audition par trois juges d'instruction jeudi, a indiqué le procureur de Grenoble, Jean-Yves Coquillat. Il était jusque-là poursuivi pour "arrestation, enlèvement, séquestration ou détention arbitraire de mineur".  Le suspect continue de nier Le procureur s'exprimait au terme de la première audition du suspect par les trois juges d'instruction, qui... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 30 novembre 2017

Stop aux éoliennes !

Communiqué de presse du groupe Front National au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté du 30/11/2017 A l’occasion de la Semaine de la transition énergétique, le groupe Front National au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté lance une grande campagne de sensibilisation aux dangers des éoliennes. En effet, la majorité socialiste afait du développement de l’éolien l’une de ses priorités avec le projet de recouvrir les territoires de la région de 500 à 600 mats à l’horizon 2020. Contrairement aux arguments... [Lire la suite]
jeudi 30 novembre 2017

Réaction au discours du président de la République à Ouagadougou et bilan de la politique africaine d’Emmanuel Macron

Communiqué du Front National du 30/11/2017 Nous voulons condamner fermement l’affirmation du Président, à Ouagadougou, selon laquelle « il n’y a plus de politique africaine de la France ». Nous déplorons ce renoncement au moment où la plupart des puissances mondiales développent, elles, une politique africaine. Non, il n’est pas infamant en soi d’avoir une politique africaine : seules les orientations et la conduite de cette politique sont à juger. Nous refusons de même que l’Afrique soit réduite à un sujet pour la politique... [Lire la suite]