Urvoas

C'est une information qui pourrait valoir de gros ennuis à l'ancien garde des Sceaux, Jean-Jacques UrvoasA-t-il violé le secret professionnel lorsqu'il était en poste au ministère de la Justice ?  Selon le Canard Enchaîné ce mercredi 13 décembre, l'ex-ministre a transmis au printemps dernier au député Thierry Solère des éléments d'enquête visant le député des Hauts-de-Seine.

C'est en fouillant les téléphones de Thierry Solère que les policiers ont découvert le message signe de Jean-Jacques Urvoas, toujours au poste de ministre de la Justice. Cela s'est passé entre les deux tours de la présidentielle. Emmanuel Macron était en passe d'être élu.

Le Président alors candidat à l'élection faisait alors miroiter à Thierry Solère l'espoir d'être ministre de l'Intérieur, rapporte le Canard Enchaîné. L'élu des Hauts-de-Seine était emballé mais surtout inquiet parce qu'il savait que la justice enquêtait sur lui dans une affaire de fraude fiscale. Il savait qu'une mise en examen anéantirait tous ses espoirs.

 

C'est à ce moment que le député a demandé à Jean-Jacques Urvoas de le renseigner. Ce que le ministre aurait fait si on en croit ce texto. L'affaire est prise très au sérieux. Le parquet de Nanterre a transmis l'information à la Cour de cassation qui peut décider ou non d'ouvrir une procédure pour violation du secret professionnel devant la Cour de Justice de la République. Car cette institution est la seule qui puisse enquêter, et le cas échéant, à juger les faits commis par un ministre en exercice.

Par Olivier Boy le 13/12/2017

RTL