Djihadiste français

Il était l'un des jihadistes Français les plus recherchés. Thomas Barnouin a été arrêté en Syrie. Un nom indissociable de Mohammed Merah, ou encore des voix des attentats du 13 novembre Fabien et Jean-Michel Clain.

C'est donc une arrestation capitale pour les services de renseignement français. Il faut dire que c'est un vétéran du jihad. Dès le milieu des années 2000, ce fils d'enseignants rêve d'aller combattre les Américains en Irak. Il rejoint clandestinement la Syrie mais les autorités finissent par l'expulser

La justice française le condamne alors à quatre ans de prison ferme pour avoir été un membre très actif de la filière Artigat, une petite commune de l'Ariège, devenue à l'époque le repère de nombreux islamistes. À sa sortie, les services de renseignement ne le lâchent pas. Mais malgré cette attention particulière, Thomas Barnouin disparaît et parvient à s'envoler, à nouveau, pour la Syrie. On est alors en 2014.

Des proches aujourd'hui cadres de Daesh

Parmi ses compagnons de voyage, certains sont devenus aujourd'hui des cadres de DaeshSabri Essid, le beau frère de Mohamed Merah, est apparu dans une vidéo macabre d’exécution alors que les frères Clain sont soupçonnés d'avoir joué un rôle central dans la préparation des attentats du 13 novembre.

Thomas Barnouin les a-t-il côtoyés ? Qu'a-t-il fait pendant ces quatre années passées en Syrie ? Ce qui est sûr, c'est que son arrestation est une aubaine pour les services de renseignement français qui devraient l'interroger longuement sur placeL'homme risque aujourd'hui la peine de mort, à moins que la France n'exige de le rapatrier pour qu'il réponde de ses actes devant une juridiction française.

Par Cindy Hubert le 28/12/2017

RTL