Lion de Belfort 1

La tentative de la vice-présidente des Patriotes de devancer le mouvement qui  l'aura fait connaître des populations comtoises aura donc trouvé ce dimanche son point de chute devant la statue du lion de Belfort

Lors du premier tour de l'élection des législatives partielles sur la première circonscription du Territoire-de-Belfort, Sophie Montel n'a recueilli que 2% des suffrages contre  7,4% des voix pourJean-Raphaël Sandri qui représentait le Front National.

Dimanche prochain, c'est en tout cas le candidat LRIan Boucard (38,8%) qui affrontera Christophe Grudler (26,5%) qui se présentait pour le MoDem-LREM.

Le PS quant à lui, disparaît des écrans avec seulement 2, 6 %...

Les résultats démontrent clairement de nouveau  le partage qui se distant encore entre les zones urbaines et les zones rurales, en effet la circonscription concernée étant très urbaine, les résultats n"étonnent personne d'autant plus qu'il faut souligner la terrifiante et certainement inquiétante abstention qui s'est révélée encore ce dimanche puisque seulement 29,5% des électeurs se sont déplacés aux urnes.

Certes,le FN ne fait pas un résultat mirobolant, ne nous cachons pas les yeux, surtout face au score de la candidate de Mélenchon (qui aura surtout trouvée des soutiens auprès des habitants des "quartiers populaires " belfortains) mais en même temps il faut noter l'excellent résultat de DLF qui fait 3,8 %. L'espoir pour demain réside donc d'une alliance réelle entre ceux qui veulent que la France se retrouve sur de bonnes rails et comme l'écrit ce soir le Conseiller municipal  FN de Saint-Nazaire  Gauthier Bouchet

"À Belfort, le rapport de forces se confirme :
- un gros bloc identitaire-souverainiste, alter-européen (FN-DLF)
- un petit bloc souverainiste pur, anti-européen (LP-UPR)

Le ratio de 1 à 4 parle de lui-même, en faveur du Front National, aiguillon du patriotisme."

GS