Migrants Calais

Vives tensions dans la région de Calais (Pas-de-Calais). Jeudi 1er février13 migrants ont été blessés, dont quatre par balle, lors de bagarres entre groupes de différentes nationalités, a déclaré le parquet"Le pronostic vital des quatre blessés par balle est engagé", a-t-il précisé à l'AFP.

La première bagarre s'est déroulée aux alentours de 15h30 entre une "centaine de migrants armés de bâtons et de pierresboulevard des Justes, près du centre hospitalier de la ville, selon la préfecture. A 17h45, cette rixe était terminée, mais la police était encore sur place, a constaté un correspondant de l'AFP. Vers 16 heures, une deuxième rixe a éclaté à environ 5 km de là, sur la commune de Marck, près du centre de logistique Transmarck.

Le ministre se rend sur place

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a annoncé qu'il se rendait sur place dans la soirée.

Sur Twitter, un travailleur humanitaire sur place déclare que la situation est "plus que tendue" à Calais. Outre l'altercation de l'après-midi à proximité d'un lieu de distribution de repas, il indique qu'une "très grosse opération de destruction des abris" a eu lieu dans la matinée.

Le 01/02/2018

Franceinfo

Note BYR : On voit bien que depuis que Bernard Cazeneuve s'est employé à résoudre le problème de la "Jungle" de Calais , tout va pour le mieux dans la cité du Pas-de-Calais au niveau de la sécurité et de l'immigration massive...