Refusons de devenir étrangers dans notre région

Communiqué de Julien Odoul, Président du  groupe Front National au CR de Bourgogne-Franche-Comté du  5 février 2017

Avant l’examen du projet de loi sur « l'asile et l'immigration » qui sera débattu à l’Assemblée nationale en mars prochain, le groupe Front National - BFC se mobilise pour dénoncer les complaisances de l’exécutif régional envers les migrants.

Depuis le début de sa mandature, la majorité socialiste de Marie-Guite Dufay a octroyé avec l’appui du groupe de la droite et du centre dirigé par François Sauvadet, plus de 972 000 euros aux associations favorisant l’immigration clandestine.

Les faits divers récurrents dans la presse nous rappellent pourtant que ces migrants ne sont majoritairement pas des réfugiés de guerre, ni des chances pour la France ; mais des profiteurs venus pour des raisons économiques et ne partageant ni notre culture, ni nos traditions ou notre mode de vie.

A l’heure où la crise sociale touche plus de 370 000 pauvres en Bourgogne Franche-Comté, dans un contexte explosifimmigration massive rime avec tragédie humaine et insécurité grandissante ; il devient impératif de rompre avec l’angélisme immigrationniste pour appliquer la priorité régionale.

Pour ces raisons, le groupe Front National de Bourgogne Franche-Comté demande à Marie-Guite Dufay de couper toutes les subventions en faveur des associations pro-migrants et de reverser ces sommes aux habitants de notre région qui devraient être les premiers servis.

Plus que jamais, les nôtres doivent passer avant les autres.

Page Facebook du groupe FN au CR de Bourgogne-Franche-Comté