Chapois Jura

Communiqué de Catherine Candela, responsable de la 4ème circonscription de Vaucluse du 05/04/2018

Julien Denormandie, invité de BFMTV le 4 avril, a déclaré qu’une entreprise qui embauchera un jeune « des quartiers » bénéficiera de 5000€ par an sur trois ans.

Les gouvernements se succèdent et ne se soucient donc que des quartiers et de leurs habitants, délaissant totalement les autres territoires, notamment ruraux. Pourtant le chômage des jeunes y est tout aussi élevé, sans qu’ils bénéficient des mêmes facilités et incitations qu’en zone urbaine, des mêmes services publics, ni surtout des dizaines de milliards de politique de la ville déversés depuis les années 80 dans les banlieues.

Sans aucune efficacité d’ailleurs. Comment un jeune pourrait-il créer ou développer une activité économique, ou en être bénéficiaire par son embauche, quand les écoles ferment, les commerces de proximité, les services publics, les hôpitaux, les gares, les gendarmeries, et bientôt les mairies ? Ajoutons que tout cela se passe sans violence ni dégradations systématiques.

Le Front National propose, en réponse au désengagement de l’Etat et à l’abandon des territoires ruraux, un grand plan d’aménagement des territoires incarné par l’idée de « bouclier rural ». Pour chaque euro engagé et investi dans les quartiers, le même euro serait engagé dans les zones rurales. Ce grand plan de rééquilibrage des moyens sera la façon la plus juste et efficace de redonner un dynamisme économique à nos campagnes et soutenir les Français éloignés des villes.

Au fait ! Julien Denormandie est Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la cohésion des territoires. Quelle cohésion ?

FN 84