Police CRS Dijon 2010

Une dizaine de CRS ont été agressés lundi soir à Grenoble dans l'Isère, à proximité de la caserne où ils résident, par une quarantaine d’individus casqués. Une voiture a également foncé sur les CRS. Quatre d’entre eux ont été blessés et les agresseurs leur ont volé des cartes bleues et des téléphones portables.

"Hier soir aux alentours de 19h30, alors que nous étions en repos en civil et que nous rentrions sur notre lieu de casernement, la CRS 47 de Grenoble, nous avons été pris à partie par une trentaine-quarantaine d’individus qui sont arrivés casqués et capuchés. Ils se sont mis à frapper sans aucune raison, on rentrait simplement, on n'avait eu aucune altercation, rien du tout", témoigne sur BFMTV un des CRS présent au moment de l'agression.

"Les jeunes se sont retirés aussitôt"

Sous couvert d'anonymat, il évoque un blessé grave: "Ils sont sortis de derrière les buissons. Rapidement deux de nos collègues sont tombés au sol. Un de nos collègues a perdu connaissance, il était assez gravement touché, il saignait. D’autres ont présenté des plaies saignantes".

L'agression s'est déroulée en un éclair: "Les jeunes se sont retirés aussitôt, en laissant les blessés au sol", explique le fonctionnaire. Après cette agression, la police a ouvert une enquête.

Le 22/05/2018

BFM-TV

Note BYR : Comment peut-on accepter cette situation? Il faut agir et non pas se perdre en discussions stériles. Il est temps de remettre de l'ordre, Non ?