Marion Europe 1 141216

L'ancienne députée  RN (Rassemblement national, ex-FNMarion Maréchal, qui va ouvrir une école d'enseignement supérieur à Lyon mais n'exclut pas de revenir en politique, a affirmé jeudi qu'elle ne savait pas si elle allait avoir un "rôle politique" dans "quatre, dix ans".

"À l'instant T, et en toute honnêteté, je ne sais pas quel sera mon rôle politique plus tard, si j'en aurai un, si tant est que j'ai la légitimité pour cela, peut-être dans quatre, dix ans, je n'en sais rien", a déclaré sur RMC la nouvelle directrice de l'Issep, où les intervenants viennent de tous les courants de l'extrême droite. "Ce n'est pas un retour politicien mais c'est un choix plutôt d'ordre métapolitique. Je suis plus dans le combat culturel", a redit la nièce de la présidente du RN.

Son école accueillera des étudiants "de toutes origines"

La jeune femme âgée de 28 ans a admis qu'Emmanuel Macron avait "mis une baffe à l'intégralité de la vie politique, quoiqu'on puisse penser du personnage". "Il a confirmé une donnée, qui est réelle, qui fait que les vieux schémas 4ème, 5ème République sont morts", a-t-elle insisté. Attachée à la "laïcité", elle a précisé que les étudiants de son école ne pourront pas montrer de "signes (religieux) ostentatoires". Celle qui a manifesté contre le mariage des couples de même sexe a ajouté que son école accueillerait des élèves "quelles que soient leur origine, leur religion ou les mœurs qu'ils peuvent pratiquer dans leur lit".

Le 06/06/2018 avec AFP

Europe 1

Note BYR : Nous adorons la phrase "les intervenants viennent de tous les courants de l'extrême droite" pas du tout péjoratif...