Police VL

"L'ignominie et lâcheté", c'est ainsi qu'Emmanuel Macron a qualifié jeudi 5 juillet l'agression d'un couple de policiers d'Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). La veille dans la soirée, les deux policiers ont été agressés par deux hommes, à Othis (Seine-et-Marne), sous les yeux de leur fille de 3 ans. Il s'agirait d'une vengeance.

L'un des dealers avait menacé la gardienne de la paix de s'en prendre à sa famille au cours d’un contrôle de police à Aulnay-sous-Bois, il y a quelques semaines. Lors de cette intervention, un chien s'était jeté sur la policière, qui avait été blessée au poignet. Les policiers avaient alors fait usage de leur arme, et tiré sur le chien, selon Le Parisien

Mercredi soir, vers 21 heures, deux hommes connus des services de police pour trafic de stupéfiants étaient en voiture, quand ils ont reconnu "la policière qui les avait contrôlés à Aulnay-sous-Bois", indique une source policière à l'AFP. Le couple de policiers sortaient de chez la nounou de leur fille, chez qui ils avaient dîné à leur retour de vacances, selon une source syndicale. La nounou et son époux sont des amis du couple.

Les deux agresseurs s'en sont d'abord pris à la femme, lui portant plusieurs coups. Son compagnon s'est alors interposé. Il a été violemment frappé au visage, roué de coups, touché aux cervicales. La policière d'une trentaine d'années a clairement identifié le dealer, d'après les informations de RTL. Les deux policiers ont été hospitalisés, précise Le Parisien

La policière s'est vu prescrire quatre jours d'interruption totale de travail, son compagnon quinze

Un des agresseurs présumés interpellé

Les agresseurs seraient deux frères de 25 et 27 ans selon Le Parisien, ils ont été identifiés et sont connus pour trafic de stupéfiants à Aulnay-sous-Bois. Un des deux agresseurs présumés a été interpellé et placé en garde à vue, a indiqué une source proche de l'enquête, vendredi 6 juillet à l'AFP. L'homme a été interpellé en Seine-et-Marne.

Par Marie Sasin le 06/07/2018

RTL