Brigitte Macron 1

Combien coûte la Première dame à l'Élysée ?

Les magistrats de la Cour des comptes y ont en partie répondu dans leur rapport sur l'exercice 2017, publié mardi 24 juillet dans la soirée. Mais ils annoncent d'emblée qu'ils n'ont pas pu chiffrer le coût total de Brigitte Macron, malgré la charte de transparence de la présidence. "Cette forme de comptabilité reste à ce jour insuffisamment développée pour réaliser complètement cet exercice", lit-on dans le rapport.

En effet, une partie importante des moyens mis à la disposition de l'épouse du chef de l'État sont souvent mêlés aux frais d'Emmanuel Macron. On apprend tout de même que Brigitte Macron coûte au moins 278.750 euros par an à la présidence. Ce chiffre a été déterminé grâce aux estimations de l’Élysée des salaires et des charges affectés au service de Brigitte Macron.

Quatre employés au service de la Première dame

La Première dame dispose d'un directeur de cabinet, d'un chef de cabinet et de deux secrétaires, dont l'une qu'elle partage avec le secrétariat du conseiller porte-parole.

Ses deux conseillers sont chargés d'organiser les rendez-vous de Brigitte Macron : réceptions de personnalités internationales, événements ou déplacements communs avec le président (Noël à l'Élysée, dîners d'État, Salon du Livre), etc.  

En prenant en compte le temps travaillé de tous ces collaborateurs au service de Brigitte Macron, la Cour des comptes évalue leur coût à 278.750 euros par an.

Six bureaux et deux voitures

Le rapport rappelle également que la Première dame bénéficie de six bureaux dans "l’aile Madame" de l’Hôtel d’Évreux (le bâtiment central de l'Élysée). Elle jouit de la protection de plusieurs membres du GSPR (Groupe de sécurité de la présidence de la République). 

Deux véhicules issus de la flotte présidentielle lui sont affectés : l’un pour ces déplacements, l’autre pour les agents du GSPR qui la protègent.

Le coiffeur de la Présidence

Si "aucun budget de représentation" n'est attribué à Brigitte Macronelle bénéficie des services de la coiffeuse-maquilleuse de la Présidence. En revanche, "la Cour s’est fait confirmer que la personne chargée de choisir les vêtements qui lui sont prêtés pour les manifestations et les déplacements officiels n’est pas rémunérée par la présidence de la République", précise le rapport.

Le service courrier est très sollicité : "six à sept agents" du département de la correspondance présidentielle sont chargés des lettres qui sont adressées à Brigitte Macron. Soit près de 13.000 courriers en 2017.

Par Camille Schmitt le 25/07/2018

RTL