jeudi 2 août 2018

L'armurier français Manurhin passe sous contrôle émirati

Le fabricant historique des pistolets de la Police a été racheté par un groupe émirati. Il avait cédé cette activité depuis plusieurs années mais restait le seul producteur français de machines de munitions. La chambre commerciale du tribunal de grande instance de Mulhouse (Haut-Rhin) a décidé ce 1er août que le fabricant de machines de munitions Manurhin, ex-fleuron de l'armement français, serait repris par le groupe de défense des Emirats arabes unis Edic (Emirates Defense Industries Company), selon le greffe. Fondé en 1919,... [Lire la suite]
jeudi 2 août 2018

Squatteurs albanais à Caen : les riverains demandent l’expulsion !

Communiqué de presse de Christelle Lechevalier, Député français au Parlement européen du 02/08/2018 Ras-le-bol, pétition, réclamations, alerte de la presse, les habitants de la rue de Formigny à Caen n’en peuvent plus ! En cause, un squat occupé par des Albanais dont la nuisance avérée provoque la désolation dans ce quartier habituellement calme. Déchets et immondices jonchent le pourtour de cette propriété sans que l’on ne puisse constater de l’état intérieur. Les occupants illégaux, très bruyants au soir venu, incommodent... [Lire la suite]
jeudi 2 août 2018

Bruxelles : migration libre et favorisée

Tribune libre de Dominique Bilde, Député français au Parlement européen, Conseillère régionale Grand Est du 02/08/2018 Au moment où Matteo Salvini se montrait ferme face aux ONG qui jouent aux passeurs avec des subsides européens, les médias contre-attaquaient en chœur, avançant qu’il n’y avait plus de crise migratoire, que les flots s’étaient taris, qu’il ne s’agissait que d’accueillir à peine quelques centaines de migrants. Étonnamment, ce 29 juillet, Libération, grand organe de la presse dissidente, nous apprend qu’ « ils... [Lire la suite]
jeudi 2 août 2018

Nouveau gel dans l’affaire des assistants : une fake news du JDD

Communiqué de la délégation RN au Parlement européen du 01/08/2018 Le 21 juillet dernier, le Journal du dimanche annonçait que “le Parlement européen a décidé de geler les subventions du Rassemblement national en raison de soupçons de détournements” dans l’affaire dite des assistants parlementaires. A l’en croire, il se serait agi de mesures de gel distinctes de la saisie de deux millions d’euros de subventions publiques déjà prononcée à titre conservatoire par deux juges français. Le président du Parlement européen, l’Italien... [Lire la suite]
jeudi 2 août 2018

Emmanuel Macron, le maître des horloges, fait attendre le roi d’Espagne

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Georges Michel le 01/08/2018 « Maître des horloges » : c’est ainsi, en toute simplicité, qu’Emmanuel Macron aime à se qualifier. Et cela ne date pas d’hier : déjà, à l’automne 2016, lorsqu’on voyait venir, gros comme une maison, sa candidature, et qu’il jouait au... [Lire la suite]
jeudi 2 août 2018

Calais : des migrants profitent d'une alerte à la bombe pour envahir la rocade

Les forces de l’ordre avaient fort à faire, mardi 31 juillet. Selon le média local Nord Littoral, un contrôle à l’entrée du port de Calais (Pas-de-Calais) a viré à l’alerte à la bombe en raison du comportement inquiétant d’un conducteur belge. Les migrants alentour ont tenté de profiter de cette effervescence pour rejoindre les embarcations à quai. « Allah Akbar » C’est vers la mi-journée que les faits ont débuté. Un automobiliste belge aurait eu, selon la préfecture, un comportement « véhément » et « agressif... [Lire la suite]
jeudi 2 août 2018

Les chantiers de Saint-Nazaire doivent demeurer sous pavillon français !

Communiqué de presse de Louis Aliot, Député des Pyrénées-Orientales du 01/08/2018 Le RN réitère, à l’occasion de la visite de M. Le Maire en Italie, son opposition déterminée à tout projet de rapprochement entre Fincantieri et Naval Group qui conduirait à une fusion ou à des ensembles communs transalpins. De ce qui filtre aujourd’hui des projets d’accords entre les deux chantiers, rien ne garantit en effet que la gouvernance, le savoir-faire, les sites et les emplois soient préservés côté français. Ce qui est présenté comme un... [Lire la suite]