Moutons

C'est une découverte macabre qu'ont fait des promeneurs mercredi 22 à Brest, dans le Finistère. Dans le parc d'Eole, dans l'ouest de la ville, ils ont trouvé un mouton pendu, égorgé et dépecé.

Selon Ouest-France, l'animal était suspendu par les pates arrière à un arbre. Sa toison se trouvait toujours à proximité de lui tout comme ses abats: "visiblement, le barbecue était prêt", a précisé une source proche de l'enquête.

Car les policiers ont vite été alertés et sont donc intervenus sur place"Ils ont mis en fuite un groupe de quatre ou cinq personnes", a ainsi indiqué le commissariat.

Celles-ci sont maintenant suspectées d'être à l'origine de la pendaison de cet animal et sont actuellement recherchées.

"Y a-t-il un lien avec l’Aïd ? Sûrement. Mais faut-il encore le prouver", a aussi confié une source. Cette fête musulmane, la plus importante de l'année, avait en effet lieu mardi 21 au matin.

Les photos du moutons ont été partagées sur les réseaux sociaux notamment sur le groupe Facebook (sur lequel il faut être accepté par les administrateurs pour y accéder) Brest Info. Elles ont vite été supprimées, à cause des réactions très violentes de certains membres de la communauté, avant de finalement réapparaitre.

Les commentaires ont cependant été très largement modérés: sur 400 publications, seulement 150 ont été laissées en affichage.

"Il y a eu trop de critiques politiques, des insultes et des menaces. Dès que l’on touche à la religion, cela provoque des réactions. C’est un sujet tabou", a expliqué l'un des administrateurs de Brest Info.

Le 24/08/2018

France Soir