samedi 11 août 2018

Affaiblie, la Turquie durcit le ton vis-à-vis des Etats-Unis

"Si vous avez des dollars, des euros ou de l'or sous votre oreiller, allez dans les banques pour les échanger contre des livres turques. C'est une lutte nationale." Recep Tayyip Erdogan a décidé d'employer les grands moyens, vendredi, pour tenter d'enrayer la chute de la devise turque, en plein dévissage depuis une semaine après des années d'érosion. Mais malgré ces injonctions, la livre a continué de s'effondrer, plongeant le pays dans la crise financière et poussant le président turc à durcir encore le ton vis-à-vis... [Lire la suite]
samedi 19 août 2017

"Qui es-tu pour parler au président de la Turquie ?" : Erdogan s'en prend au chef de la diplomatie allemande

C'est une réplique d'une rare violence. Le président turc Recep Tayyip Erdogan s'est en pris, samedi 19 août, au ministre allemand des Affaires étrangères Sigmar Gabriel après que ce dernier a dénoncé son "ingérence" dans les élections allemandes. "Il ne connaît aucune limite ! Qui es-tu pour parler au président de la Turquie ?... Connais tes limites ! Il tente de nous faire la leçon... Depuis combien de temps fais-tu de la politique ? Quel âge as-tu ?", a déclaré Erdogan lors d'un discours télévisé. Cette attaque personnelle... [Lire la suite]
jeudi 8 juin 2017

Législatives : la Turquie d'Erdogan s'invite-t-elle dans les urnes ?

Le Parti Égalité Justice, qui présente 52 candidats aux législatives, serait une «officine officieuse de l'AKP», selon le Parti communiste. Ses dirigeants, qui défendent des positions proches du parti du président turc, se disent victimes de «diabolisation». «Parti défendant les plus démunis face à l'échec des politiques actuelles». La description du Parti Égalité Justice (PEJ), qui présente 52 candidats aux élections législatives des 11 juin et 18 juin, n'a pas de quoi attirer l'attention. Début mai, le Parti communiste français... [Lire la suite]
lundi 22 mai 2017

Législatives : les inquiétants candidats islamistes du "Parti Égalité et Justice"

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Directeur de la campagne des élections législatives du 22/05/2017 Dans le cadre des élections législatives des 11 et 18 juin, le « Parti Egalité et Justice » présentera 68 candidats. Ce parti, ayant déjà concouru à plusieurs élections locales, en particulier dans l’Est de la France, est une excroissance dans notre pays de l’AKP turc, parti islamiste du président Erdogan actuellement au pouvoir. Derrière des mots d’ordre et des formules... [Lire la suite]
lundi 17 avril 2017

Erdoğan a-t-il gagné ?

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC du 17/04/2017 Une partie de l’avenir de la Turquie se jouait dimanche 16 avril 2017. Les urnes ont parlé : Recep Tayyip Erdoğan a gagné son pari. Le « oui » à la réforme constitutionnelle l’a emporté d’une courte tête (51,3 % après le dépouillement de 99 % des bulletins), transformant le pays en une République présidentielle à la gloire du néo-sultan ottoman. Près de 86 % des électeurs turcs ont voté pour répondre à la question posée par leur... [Lire la suite]
jeudi 6 avril 2017

Erdogan déraille complètement et insulte violemment les Européens

Recep Tayyip Erdogan perd-il la tête ? En tout cas, ses accents nationalistes pour galvaniser ses troupes à 10 jours du référendum qu'il organise sont de plus en plus violents : "L'Europe n'a désormais plus rien à nous dire, ni à nous, ni à personne d'autre. Nous avons en face de nous un continent en train de pourrir » a-t-il déclaré dans un discours dans le nord-ouest du pays. "Partis racistes" "Les partis racistes tiennent les dirigeants et les gouvernements européens dans le creux de leur main", a-t-il poursuivi avant... [Lire la suite]
samedi 19 novembre 2016

Annuler la condamnation d'un agresseur sexuel s'il épouse sa victime mineure : le projet de loi qui scandalise la Turquie

Une pétition appelant les autorités à bloquer l'adoption du texte a déjà recueilli près de 750 000 signatures. Jeudi 17 novembre, le gouvernement turc a soumis au Parlement une proposition de loi qui permet, dans certains cas, d'annuler la condamnation d'une personne pour agression sexuelle sur mineur si l'agresseur épouse sa victime. Une loi qui, si elle est votée, pourrait concerner 3 000 personnes, et qui scandalise les Turcs.  Face à la controverse provoquée par le texte, le Premier ministre a... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
lundi 2 novembre 2015

55% des ressortissants turcs votent pour l'AKP d'Erdogan : l'islamisme en France se porte bien !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 02/11/2015 Avec 49,3% des suffrages exprimés, le parti islamiste AKP de Recep Tayyip Erdogan remporte une large victoire aux élections législatives. En France, d’après les dernières estimations, 55% des ressortissants turcs ont voté pour l’AKP. Lors de son meeting il y a quelques jours à Strasbourg, le message d’Erdogan a manifestement été entendu : « Vous êtes des Turcs d’Europe », avait-il asséné, défiant... [Lire la suite]
dimanche 1 novembre 2015

Législatives en Turquie : le parti d'Erdogan reprend la majorité absolue au Parlement

Retour gagnant pour Recep Tayyip Erdogan. Le parti au pouvoir du président turc retrouve la majorité absolue au Parlement, après les élections législatives qui se sont déroulées, dimanche 1er novembre, en Turquie. C'est ce qu'indiquent des résultats quasi-définitifs, sur la base de 99% des bulletins dépouillés. Francetv info fait le résumé de la soirée. Près de 50% des voix pour le parti d'Erdogan Le Parti de la justice et du développement (AKP, islamo-conservateur) a ainsi rassemblé 49,3% des suffrages et... [Lire la suite]
lundi 30 septembre 2013

Turquie : le port du voile bientôt autorisé pour les femmes fonctionnaires

Relégué à la sphère privée par Atatürk, fondateur de la Turquie moderne, il y a plus de 80 ans, le voile islamique est en passe de faire son retour dans l’espace public. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, a présenté aujourd’hui, une réforme levant l’interdiction du port des symboles religieux dans les institutions publiques.   Les femmes fonctionnaires pourront, si la réforme est adoptée par le Parlement, porter le voile islamique et les hommes, la barbe traditionnelle. Toutefois, les policières, militaires,... [Lire la suite]