mardi 22 mai 2018

CRS agressés à Grenoble: "Un collègue a perdu connaissance, il était gravement touché"

Une dizaine de CRS ont été agressés lundi soir à Grenoble dans l'Isère, à proximité de la caserne où ils résident, par une quarantaine d’individus casqués. Une voiture a également foncé sur les CRS. Quatre d’entre eux ont été blessés et les agresseurs leur ont volé des cartes bleues et des téléphones portables. "Hier soir aux alentours de 19h30, alors que nous étions en repos en civil et que nous rentrions sur notre lieu de casernement, la CRS 47 de Grenoble, nous avons été pris à partie par une trentaine-quarantaine... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 16 avril 2018

Marion Maréchal-Le Pen va installer son Académie politique à Lyon

Voilà une installation qui ne va pas passer inaperçue  C’est en effet à Lyon, dans le quartier de la Confluence, à deux pas du siège de la Région Auvergne-Rhône-Alpes que Marion Maréchal-Le Pen s’apprête à installer sa future académie de Sciences politiques. L’information nous a été confirmée par l’un de ses très proches, en l’occurrence le conseiller régional Thibaut Monnier. Pour cette nouvelle aventure aux marges de la politique, l’ancienne députée Front National voit grand. Ce sont 400 m2 qui auraient été réservés... [Lire la suite]
mercredi 11 avril 2018

Après la SNCF, Macron brade notre parc hydroélectrique, joyau de notre indépendance énergétique

Tribune de Muriel Coativy, Conseiller régional de Rhône-Alpes-Auvergne du 11/04/2018 Après les cheminots, Emmanuel Macron entreprend de se mettre à dos la maison  EDF. Sans concertation avec les intéressés, le ministère de l’écologie a en effet adressé à la Commission européenne le 31 janvier dernier un courrier, non rendu public, comprenant une longue liste de 150 grands barrages qui devraient échapper à EDF d’ici 2022 pour revenir à des opérateurs privés français ou étrangers, en vertu de l’ouverture à la concurrence des... [Lire la suite]
vendredi 6 avril 2018

Nordahl Lelandais explique la mort de Maëlys par un coup asséné au visage

Nordahl Lelandais, mis en examen pour le meurtre de Maëlys, a expliqué la mort de la fillette par un coup qu'il lui aurait porté au visage, alors qu'elle paniquait après l'avoir suivi dans sa voiture, a-t-on appris vendredi de sources concordantes. D'après la version que l'ancien maître-chien de 35 ans a livrée lors de son audition par les juges d'instruction grenoblois, le 19 mars, l'enfant de 8 ans, rencontrée lors d'une soirée de mariage fin août à Pont-de-Beauvoisin (Isère), serait montée dans sa voiture pour aller... [Lire la suite]
lundi 2 avril 2018

"Ce qui se dit en circo, je n'en ai rien à foutre" : le député LREM Bruno Bonnell embarrasse ses camarades

Bruno Bonnell aime se faire remarquer. Ce charismatique chef d'entreprise de la région lyonnaise squatte souvent les plateaux de télévision et a même participé à une émission de téléréalité sur M6. Mais depuis qu'il est devenu député sous l'étiquette de La République en marche, impossible d'obtenir un rendez-vous avec lui dans sa circonscription. "Ce qui se dit en circo, je n'en ai rien à foutre, explique-t-il, dans Le Monde. Je ne suis pas là pour faire l'assistante sociale. Pour... [Lire la suite]
vendredi 30 mars 2018

Pas de panique, ceci n’est pas un attentat…

Boulevard Voltaire Par Georges Michel le 30/03/2018 « Nous ne sommes pas dans une affaire de terrorisme, très clairement », a déclaré le procureur de la République de Grenoble. Nous voilà rassurés. Le jeune Anouar N., qui a foncé jeudi au volant d’un véhicule sur un groupe de militaires de Varces, dans l’Isère, n’est pas un terroriste. « On n’est pas dans une tentative d’homicide, plus dans les violences avec arme », a-t-il ajouté. C’est vrai, ça, lorsque quelqu’un tente de renverser volontairement des... [Lire la suite]
samedi 10 mars 2018

Le Front National gagne son bras de fer contre Laurent Wauquiez et conforte la démocratie en Auvergne-Rhone-alpes

Communiqué deChristophe Boudot, Président du groupe FN à la Région AURA le 10/03/2018 En prenant le risque de ne pas annoncer les résultats et d’annuler -contre toutes les règles du droit et toute notion de jurisprudence – une élection de renouvellement de la commission permanente qui donnait un siège supplémentaire au FN et en retirait un au groupe LR, le président de la Région Auvergne – Rhône – Alpes, Laurent Wauquiez a bafoué la démocratie et a montré son vrai visage, celui d’un dissimulateur et d’un champion de la manœuvre... [Lire la suite]
lundi 22 janvier 2018

Agnès Marion : « Laurent Wauquiez croit-il vraiment qu'il va pouvoir conquérir le pouvoir seul ?"

Si je vous dis : « La famille comme communauté entre une femme et un homme avec des enfants est la cellule centrale d’une société qui fonctionne et garantit la capacité des générations à la solidarité » ; si j’y adjoins des mesures concrètes, notamment sur le plan fiscal, en faveur des familles, vous dites quoi ? Je dis bravo ! Je dis que vous avez compris qu’une politique digne de ce nom doit découler de principes anthropologiques. Je dis aussi que ce n’est pas près d’arriver en France, hélas. D’où tenez-vous... [Lire la suite]
samedi 6 janvier 2018

L’année politique 2018 vue par Muriel Coativy (Front National)

Muriel Coativy, secrétaire départementale du Front National, nous parle des ambitions de son parti pour 2018. « Cette année, il y aura un avant congrès et un après congrès, au niveau national et local », nous explique Muriel Coativy. Le Congrès est une date importante pour le mouvement, qui aura lieu les 10 et 11 mars 2018 à Lille. Tous les trois ans, des centaines de cadres et de militants se réunissent pour élire le Comité Central et le Président du Mouvement, mais également pour élaborer les plateformes... [Lire la suite]
jeudi 14 décembre 2017

Clause Molière : le coup de force des juges

Communiqué de presse de Christophe Boudot, Président du groupe Front National au Conseil régional Auvergne - Rhône-Alpes, Conseiller municipal deLyon, Conseiller métropolitain, du 14/12/2017 Le 13 décembre 2017, le tribunal administratif de Lyon a annulé la délibération du Conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes  imposant l’usage du français sur les chantiers pour lutter contre le travail détaché, dite « Clause Molière ». Le juges ont certainement voulu par-là envoyer un message politique fort aux collectivités... [Lire la suite]