lundi 1 décembre 2014

Le FN uni derrière Marine, Gollnisch dans le Top cinq… en avant !

Comme un symbole du doute et des divisions qui minent les adversaires du FN, Nicolas Sarkozy qui tablait sur 80 % des voix a finalement été élu à la présidence de l’UMP samedi soir avec moins de 65 % des suffrages. Et personne ne se presse pour répondre à ses appels du pied pour « travailler en équipe », figurer sur la photo de famille qu’il appelle de ses vœux pour incarner ce « nouveau départ » au sein de l’écurie de la droite atlanto-bruxelloise. Quant à la gauche, le désaveu populaire qui la frappe... [Lire la suite]
vendredi 7 juin 2013

Le tour des plateaux

Suite au décès tragique du militant d'extrême-gauche à Paris, tué dans des circonstances pas encore très claires, il était évident que de tout côté on allait voir et entendre des belles paroles pour essayer de mettre en cause le Front National, le RBM et sa présidente. Ce matin sur les médias télévisés et radiophoniques qui se partagent le créneau 8h/9h on a pu comprendre le topo ! D'abord sur I-Télé, la journaliste Myriam Encaoua nous a fait une petite leçon concernant les "liens" évident qu'il y a entre le FN et le mouvement de... [Lire la suite]
jeudi 7 février 2013

Pour « Le Monde », les pro-FN sont des bouseux

L'auteur ou les auteurs de cet article ne sont en rien membres du Front National, du Rassemblement Bleu Marine ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique -à ma connaissance- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici. Boulevard Voltaire Par Gabrielle Cluzel le 07/02/2013 Quiconque a une fois dans sa vie passé un oral dans l’enseignement supérieur le sait : pour être crédible, mieux vaut lire Le Monde que Closer. Le Monde, c’est intelligent, c’est étayé, c’est distancié, c’est fouillé… c’est... [Lire la suite]
mercredi 19 décembre 2012

Le FNJ s’attaque aux discriminations Racisme anti-Français : pourquoi les journalistes n’en parlent pas et virent l’un des leurs

FN infos Le 19/12/2012 Le Front national de la jeunesse a récemment lancé une grande campagne antiraciste. Contre le racisme anti-Français, précisément. Au lieu de s’emparer d’un sujet de société qui préoccupe près de 60 % de nos concitoyens, les médias ont traité le sujet par le mépris et les moqueries. Passant notamment à la trappe l’éviction d’une consoeur qui avait eu le malheur de témoigner de ses souffrances dans cette campagne. Heureusement, « Minute » est là ! Qui l’eut cru ? Voilà Pierre Desproges mis à la... [Lire la suite]