jeudi 1 décembre 2016

Plusieurs ministres dont Bernard Cazeneuve auraient décidé d'arrêter la politique

Le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, devrait se retirer de la politique après mai 2017. Ambiance de fin de règne au sommet de l'Etat. Selon l'Opinion, le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, pourrait arrêter la politique après mai 2017. Le journal affirme que le locataire de la place Beauvau a prévu de redevenir avocat parisien dans le cabinet August et Debouzy, dans lequel il avait déjà officié entre 2005 et 2007. La date de dépôt limite de candidature pour les législatives est en tout cas dépassée au PS mais... [Lire la suite]
mardi 20 septembre 2016

Hausse programmée des prix des péages autoroutiers : un racket supplémentaire des usagers et des contribuables !

Communiqué de presse de Nicolas Bay, Secrétaire général du Front National, Député français au Parlement européen du 20/09/2016 Alain Vidalies, secrétaire d’État aux transports, a annoncé dimanche 18 septembre, une hausse du prix des péages autoroutiers entre 2018 et 2020, en plus des autres hausses déjà programmées, pour financer un plan de relance comprenant une cinquantaine de chantier. Cette nouvelle hausse est profondément scandaleuse au regard des profits considérables engrangés par les sociétés concessionnaires chaque... [Lire la suite]
dimanche 30 août 2015

"Le Roux, ministre du Travail? Il n'y connaît rien, mais pour être ministre, ça peut être un ­avantage"

Selon Le Monde et Le Point, François Rebsamen devrait être remplacé au ministère du Travail avant mercredi. A La Rochelle, les spéculations sur le futur ministre ont été légion. Parmi les noms qui circulent pour remplacer François Rebsamen, réélu maire de Dijon, figurent Alain Vidalies, actuel secrétaire d'Etat aux Transports, Bruno Le Roux, patron des députés PS, Stéphane Le Foll, ministre de l'Agriculture, ou encore le député PS "frondeur" Jean-Marc Germain. "Je n'ai jamais compris qui avait pu prononcer le... [Lire la suite]
mercredi 26 août 2015

Le « délit de faciès » et le ministre

A qui se fier ! Jusqu’ici, le « délit de faciès » était attribué à des policiers toujours soupçonnés d’inavouables pratiques, sous les applaudissements des « fachos », des beaufs et autres individus manquant de vertu républicaine. Or voilà qu’un membre du gouvernement socialiste, Alain Vidalies, Secrétaire d’Etat aux Transports, vient de faire ce qui s’apparente à une défense de cette pratique : « A chaque fois qu’on parle de fouille aléatoire, quelqu’un dit “oui, mais ça risque d’être... [Lire la suite]
mercredi 29 janvier 2014

Echange houleux à l’Assemblée sur la nomination de Salomé Peillon à l’ambassade d’Israël

  Daniel Fasquelle, député (UMP) du Touquet (Pas-de-Calais), a voulu dénoncer la nomination de la fille du ministre de l’Education nationale… Il y a deux jours, c’est la nomination de Thomas Le Drian, fils du ministre de la Défense, à la Société nationale immobilière, qui secouait le microcosme parisien. Sur le même créneau, l’UMP s’est attaquée, ce mercredi, à la nomination de Salomé Peillon, fille du ministre de l’Education nationale, à l’ambassade de France en Israël. Le député UMP du Touquet (Pas-de-Calais) Daniel... [Lire la suite]
dimanche 21 avril 2013

La Peur d'Alain Vidalies

La Peur, vous savez ce sentiment étrange qui fait des ravages au sein de certaines communautés politiques vient de rattraper un de nos ministres. Enfin, l'un des ministres du gouvernement Ayrault, en la personne d'Alain Vidalies qui a en charge les Relations avec le Parlement. Alain Vidalies dans une interview au Parisien Dimanche estime que " tous les ingrédients sont réunis pour la montée de l'extrême droite? ".Quand monsieur le ministre parle d'extrême-droite il faut bien sûr entendre Front National et en filligrane de la "fille... [Lire la suite]
mardi 13 novembre 2012

Le FN exclu des discussions sur la réforme électorale : Le PS outrage la démocratie !

FN Communiqué de Presse de Marine Le Pen, Présidente du Front National du 13/11/2012 Manuel Valls, qui recevra dans le cadre de la concertation sur la réforme électorale les dirigeants des partis politiques et les associations d’élus, vient d’en exclure de manière parfaitement révoltante le Front National. Déjà, en juin dernier, François Hollande avait exclu de recevoir Marine Le Pen à l’occasion de la préparation du sommet du G 20 au Mexique. Une position scandaleusement justifiée par Alain Vidalies, ministre chargé des... [Lire la suite]