vendredi 28 mars 2014

Dole, le nouveau conseil municipal s'installe ce soir

L'installation de la nouvelle mandature municipale de Dole aura lieu ce soir à l'hôtel de ville, en salle Edgar Faure à 19h. Rappelons quela liste de  l'UMP Jean-Marie Sermier a été élu dimanche dernier avec plus de 56% des voix contre quatre autres listes. La liste majoritaire emporte 28 sièges, celle de Jean-Claude Wambst, 5, le communiste Alain Vuillaume et le "sans étiquette" Jean Bordat ayant un siège chacun.
lundi 24 mars 2014

Couperet sur le comité dolois du Parti de gauche

Le couperet est tombé samedi sur le chef du comité dolois du Parti de gauche par la décision du "cosecrétaire national en charge du développement du parti et du suivi des régions" Jean-Charles Lallemand qui a pris la décision de dissoudre ledit comité qui était présidé  par Mario Morisi qui désilusionne gravement à cette annonce. " Le comité de Dole a dénigré publiquement tant la position nationale légitime du parti que les camarades de Dole s’inscrivant dans le cadre de cette position nationale, allant même... [Lire la suite]
jeudi 20 mars 2014

Gauche ou droite, Dole balance

  Dole. Alors qu’il sonne de porte en porte rue du Loup, en lisière de Dole, Jean-Marie Sermier résume le sentiment général. « On est dans un contre-la-montre, pas dans le peloton, on fait notre temps, on ne sait pas si on est devant ou derrière, on sait qu’on pédale dur », confie-t-il. À défaut de sondage, le député du Jura, tête de liste UMP, se fie à son ressenti. La parole de l’électeur, face à lui, se fait franche. « J’ai toujours voté FN mais là, je vais voter pour vous », concède un homme qui érige le mur de sa future... [Lire la suite]
mercredi 26 février 2014

Dole : Rififi au Parti de Gauche

Dans un communiqué, le comité dolois du Parti de Gauche, par la voix de Mario Morisi, annonce que « Catherine Creuze, l’adhérente fantôme du Parti de Gauche de Dole, est virée du comité dolois ». Le motif ? « Sans aucun mandat, elle a osé s’aligner en sixième position sur la liste Front de Gauche dirigée par Alain Vuillaume (voir notre édition de dimanche, N.D.L.R.), alors que le comité dolois refusait d’en faire partie ! » L’oukase ne semble pas attrister outre mesure l’intéressée. « Le comité dolois du PG est depuis très... [Lire la suite]
dimanche 23 février 2014

Dole : le Front de gauche monte le rempart

  Le Front de gauche est officiellement entré dans la danse des municipales en présentant hier soir sa liste intitulée "Dole, ville de résistance et de progrès"...  Enfermé dans sa pensée politique mondialiste sous couvert d'internationalisme , le Front de gauche -auquel n'adhère nullement le Parti de gauche local- va encore une fois faire le jeu des socialistes en s'alliant sans aucuns suspens à la liste que présente le maire sortant au soir du 23 mars prochain..  Les Français qui vont donc choisir le vote... [Lire la suite]
samedi 25 janvier 2014

Pour les communistes dolois, l'identité nationale n'existe pas !

Cette semaine, dans les colonnes d'Hebdo 39, s'exprime celui qui se présentera le 23 mars prochain face aux électeurs dolois sous les couleurs -forcément rouges- du Front de gauche, Alain Vuillaume. Tout comme le fait au niveau national un Jean-Luc Mélenchon, il tape-plus légèrement tout de même que le "grand leader"- sur le PS  et sa politique, sans d'ailleurs nommer une seule fois le nom du maire actuel, n'oublie pas non plus le député UMP et candidat à Dole Jean-Marie Sermier mais cible en particulier le FN qu'il... [Lire la suite]
samedi 11 janvier 2014

L'UMP veut reconquérir Dole

Besançon. Alain Vuillaume n’y va pas par quatre chemins. « Il faut empêcher Jean-Marie Sermier d’accéder à la mairie », dit-il. « S’il est élu, il est là pour trente ans. On va se retrouver avec un Pélissard 2 dans le Jura. » Que le représentant du PCF, qui sera tête de la liste du Front de gauche à Dole, rende un tel hommage « en creux » au député UMP de la circonscription parti reconquérir la sous-préfecture n’est pas étonnant. Le candidat de la droite est un homme à forte longévité politique. Jusqu’alors engagé dans le Val... [Lire la suite]
jeudi 9 janvier 2014

Municipales à Montpellier: le PCF se déchire

Fédé contre section : les communistes montpelliérains participeront à deux listes concurrentes lors des prochaines municipales. Cette situation, sans doute unique en France, résulte de la décision prise, mercredi 8 janvier, par Michel Passet, secrétaire de la fédération communiste de l'Hérault et actuel adjoint d'Hélène Mandroux, la maire (PS) de Montpellier. Cet ancien collaborateur du comité central sous le règne de Georges Marchais a officialisé son engagement auprès de Jean-Pierre Moure, président (PS) de la... [Lire la suite]
vendredi 27 décembre 2013

Le Parti de gauche, Dole et le FN

Le fougueux patron du Parti de gauche à Dole, Mario Morisi, a été interrogé par le magazine Hebdo 39 à eu l'occasion d'ouvrir le feu à l'arme lourde sur la politique "de droite" que les gouvernements Ayrault font subir à notre pays depuis mai 2012.  Apparemment, le Parti de gauche souhaite continuer sur sa lancée, c'est à dire faire un Front de gauche à lui tout seul, les communistes obtant comme au niveau du pays pour une fusion au second tour avec les socialistes de Jean-Claude Wambst pour lutter contre l'UMP... [Lire la suite]
mercredi 18 décembre 2013

Dole : Le PCF, le Front de gauche à lui tout-seul...

Nouvelle claque pour la majorité socialiste à la mairie de Dole. Pour les municipales de 2014, les communistes du bassin dolois qui étaient appelés une seconde fois à s'exprimer sur la possibilité d'une "liste d'union" dès le premier tour ont répondus par la négative lundi soir. 70,34 % des participants ont choisis la création d'une liste Front de gauche au premier tour du scrutin municipale et c'est donc Alain Vuillaume, le patron du PCF sur Dole qui est "désigné" pour la conduire. Toutefois Alain Vuillaume précise "Le... [Lire la suite]