vendredi 6 octobre 2017

Le Québec n’est pas la Catalogne – en finir avec la naïveté souverainiste

Horizon Québec Actuel Par Alexandre Cormier-Denis le 05/10/2017 Peu importe l’opinion que l’on a du mouvement souverainiste catalan, il faut constater que malgré un référendum gagnant – même si les circonstances du vote sont plus que douteuses – le camp sécessionniste catalan ne reçoit le soutien d’aucun pays. Briser l’unité d’un pays occidental n’est pas chose aisée La France, pays limitrophe de l’Espagne et de la Catalogne, n’a non seulement pas dénoncé les violences faites par la police espagnole lors du... [Lire la suite]
samedi 24 juin 2017

Renouveler le nationalisme québécois

Par Alexandre Cormier-Denis, président de Horizon Québec Actuel le 24/06/2017 En ce jour de Fête nationale, il appara ît opportun de faire une courte analyse de l'état actuel du nationalisme québécois tel qu'il se présente aujourd'hui et de projeter ses perspectives d'avenir. Après cinquante ans de néonationalisme et deux échecs référendaires, il est venu le temps de faire un bilan critique des illusions souverainistes québécoises. Car il existe aujourd'hui des contradictions flagrantes entre le discours anticolonial d'une partie... [Lire la suite]
lundi 5 juin 2017

Bilan de campagne : Cinq constats sur l’état actuel du Québec

Vigile Par Alexandre Cormier-Denis, président deHorizon Québec Actuel le 31/05/2017 La campagne électorale dans Gouin m’a permis de faire quelques constats sur l’état actuel du Québec. 1. L’anglicisation de Montréal est réelle Alors qu’il y a à peine 10 ans, il était rare d’entendre parler anglais dans ce coin de la ville, c’est maintenant chose commune. Le Grand Remplacement anglophone de Montréal se poursuit dans l’indifférence généralisée, comme le démontre l’attitude du mouvement souverainiste face à ce phénomène. 2.... [Lire la suite]
samedi 27 mai 2017

La Canadianisation de la fête nationale

Vigile Québec Par Alexandre Cormier-Denis, président d'Horizon Québec Actuel le 26/05/2017 À l’occasion du 150e anniversaire de l’Acte de l’Amérique du Nord britannique, le gouvernement fédéral a décidé d’organiser une seconde Fête de la Saint-Jean-Baptiste – rebaptisée Fête de la francophonie – à travers le Canada, dans le but de dénationaliser un peu plus la nation québécoise et de l’intégrer au grand récit multiculturaliste canadien. Patrimoine Canada a donc décidé d’investir des millions de dollars afin de canadianiser un peu... [Lire la suite]
samedi 20 mai 2017

Choisissez votre Québec

Par Alexandre Cormier-Denis * le 20/05/2017 Suite à l’affichage d’une pancarte électorale remettant en cause le multiculturalisme canadien pour ma campagne se déroulant dans Gouin, une avalanche de commentaires délirants s’est rependue sur l’ensemble des médias. Les faits Ce jeudi 18 mai, mon équipe de campagne et moi-même allâmes poser une pancarte électorale à l’intersection nord-ouest des rues Chateaubriand et Beaubien, non loin de la bouche du métro Beaubien. Sur le recto de la pancarte on pouvait y lire :... [Lire la suite]
vendredi 10 mars 2017

Sortir de la Terreur médiatique

Horizon Québec Actuel Par Alexandre Cormier-Denis le 10/03/2017 Dans son article de dimanche dernier dans le Journal de Montréal, l’ancien syndicaliste Réjean Parent revient sur la polémique entourant la rencontre entre le président de la Société Saint-Jean-Baptiste Maxime Laporte et le président du Collectif Mer & Francophonie, également délégué à la prospective du Front National, Loup Viallet ainsi que moi-même. Dans son billet paru sur le Journal de Montréal, M. Parent insinue que j’aurais des penchants d’ « extrême-droite... [Lire la suite]
jeudi 17 novembre 2016

La défaite de Clinton - la victoire du social sur le sociétal

Par Alexandre Cormier-Denis, président d'Horizon Québec Actuel le 17/11/2016 Depuis la victoire de Donald J. Trump à l’élection présidentielle américaine, nos petites élites médiatico-politiques se déchaînent. L’Américain mâle blanc hétérosexuel, raciste et misogyne, poussé par ses préjugés, son manque d’éducation et sa colère, aurait porté au pouvoir un proto-fasciste et un déséquilibré mental – voire un psychopathe – en raison de son incapacité à saisir les vrais enjeux qui se jouaient lors de ce scrutin. Cette élection, qui ne... [Lire la suite]