samedi 9 juin 2018

L'Autriche lance son combat contre «l'islam politique»

Lors de son élection comme chancelier d'Autriche, en décembre dernier, Sebastian Kurz, du haut de ses 31 ans, promettait une «tolérance zéro» envers un islam qu'il espérait devenir «européen». Vendredi, les premières réformes de son gouvernement, codirigé par le parti conservateur (ÖVP), dont il est le chef, et le parti de la liberté (FPÖ, extrême droite), ont été annoncées. «Des sociétés parallèles, l'islam politique et la radicalisation n'ont pas leur place dans notre pays», a argué le jeune dirigeant lors d'une... [Lire la suite]