vendredi 24 août 2018

Brest: un mouton retrouvé pendu, égorgé et dépecé dans un parc

C'est une découverte macabre qu'ont fait des promeneurs mercredi 22 à Brest, dans le Finistère. Dans le parc d'Eole, dans l'ouest de la ville, ils ont trouvé un mouton pendu, égorgé et dépecé. Selon Ouest-France, l'animal était suspendu par les pates arrière à un arbre. Sa toison se trouvait toujours à proximité de lui tout comme ses abats: "visiblement, le barbecue était prêt", a précisé une source proche de l'enquête. Car les policiers ont vite été alertés et sont donc intervenus sur place. "Ils ont mis en fuite... [Lire la suite]
mercredi 16 mai 2018

Un détenu fiché S s'évade de la maison d'arrêt de Brest lors d'un transfert médical

Un détenu de la maison d'arrêt de Brest, fiché S, s'est évadé ce 16 mai au matin lors d'un transfert médical, d'après une source proche de l'enquête citée par l'AFP. Selon la direction de l'administration pénitentiaire, il était suivi pour radicalisation. L'homme de 21 ans est jugé «potentiellement radicalisé» et «dangereux». Le détenu a réussi à s'échapper au moment de son arrivée à l'hôpital où il devait être pris en charge. «A la descente du véhicule l'homme s'est mis à courir. Un agent a réussi à le plaquer au sol... [Lire la suite]
samedi 23 décembre 2017

Diplômé de l'université de Rennes, l'imam controversé de Brest pourra devenir «référent laïcité»

L'imam controversé, connu pour des prêches radicaux, a été récompensé par un diplôme universitaire à Rennes, lui permettant de devenir «référent laïcité» dans divers domaines  professionnels et associatifs. Des commentateurs s'en sont scandalisés. Il a défendu un islam ultraconservateur et souvent considéré comme proche du salafisme : l'imam de Brest Rachid El Jay, connu sous le nom de Rachid Abou Houdeyfa, s'est-il racheté une conduite ? Il vient en tout cas d'être diplômé par... [Lire la suite]
jeudi 9 novembre 2017

Richard Ferrand : Anticor veut relancer l'enquête contre le chef des députés En Marche

Anticor va-t-il réussir à relancer l'enquête contre le chef des députés en Marche Richard Ferrand? L'association a déposé plainte à Paris contre le député du Finistère,  près d'un mois après la décision de classement sans suite du parquet de Brest. Cette plainte avec constitution de partie civile a été déposée mercredi auprès du doyen des juges d'instruction du pôle financier de Paris. Elle vise à obtenir la désignation - quasi-automatique- d'un magistrat pour enquêter sur l'affaire du bien immobilier acquis par la... [Lire la suite]
samedi 14 octobre 2017

Affaire Ferrand : une association anticorruption va déposer plainte

L'association anticorruption FRICC va déposer plainte avec constitution de partie civile pour délit d'entrave aux fonctions de commissaire aux comptes dans l'affaire des Mutuelles de Bretagne impliquant Richard Ferrand, dont l'enquête a été classée sans suite. Dans un communiqué, le Front républicain d'intervention contre la corruption (FRICC) a lancé "un appel aux mutualistes des Mutuelles de Bretagne victimes d'un préjudice afin qu'ils se joignent à (sa) plainte". Cinq victimes l'ayant déjà contactée, l'association a bon espoir... [Lire la suite]
samedi 2 septembre 2017

Brest: Quatre mois de prison ferme pour apologie du terrorisme

Un jeune homme de 24 ans a été condamné vendredi par le tribunal correctionnel de Brest à une peine d’emprisonnement de quatre mois ferme pourapologie du terrorisme. Poursuivi également pour consultation habituelle de sites prônant le djihad, le prévenu a été relaxé de ces faits, son avocat plaidant qu’il n’était pas possible de dater ces consultations. Le jeune Brestois, qui dit s’être converti à l’islam il y a trois ans, a dit au cours de son procès s’être rendu sur internet pour se faire sa propre idée de l’islam. « Comme... [Lire la suite]
jeudi 8 juin 2017

Affaire Ferrand: de l'argent public a servi à l'installation des Mutuelles de Bretagne dans le bâtiment loué à sa compagne

A la fin des années 2011 et 2012, et au début de l'année 2013, les Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand a été le directeur général, ont perçu des fonds publics pour aider l'installation des Mutuelles dans des locaux brestois possédés par la compagne de l'actuel ministre de la Cohésion des territoires. Le Conseil municipal de Brest et le Conseil général du Finistère ont versé de l'argent public aux Mutuelles de Bretagne, dont Richard Ferrand a été le directeur général jusqu'à son entrée à l'Assemblée nationale en juin 2012,... [Lire la suite]
samedi 27 mai 2017

Ferrand : faites ce que je dis, pas ce que je fais

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, SG du CLIC le 27/05/2017 Il y a bien une affaire Ferrand, un « Ferrandgate », n’en déplaise à Laurence Haïm, qui soulignait sur les chaînes d’information en continu « l’immense probité » du nouveau ministre de la Cohésion des territoires. À bien y regarder, il y a même deux affaires Ferrand, imbriquées l’une dans l’autre : un problème éthique, relativement au CDD de son fils en tant qu’assistant parlementaire, et un problème de favoritisme, voire de conflit d’intérêts,... [Lire la suite]
vendredi 31 mars 2017

La lettre de Marine – 31 mars 2017

Par Marine Le Pen le 31/03/2017 Mes chers amis, Je ne manque pas de sillonner les autres régions de France, mais cette semaine c’est en grande partie dans l’Ouest de notre beau pays que j’ai eu le plaisir de vous rencontrer. Lors d’une réunion publique lundi aux Sables d’Olonne, j’ai pu échanger avec nos compatriotes de Vendée sur les drames de l’immigration de masse, du communautarisme et de l’insécurité. J’ai aussi bien entendu évoqué la menace terroriste et l’arsenal de mesures que je propose dans ce domaine où rien n’a été... [Lire la suite]
lundi 6 janvier 2014

Combien de listes Front National et combien de villes gagnables?

Avec 120 listes bouclées et 200 très avancées, Marine Le Pen est d'ores et déjà assurée de faire mieux que son père en 2008. À l'époque, le parti géré par ­Jean-Marie Le Pen n'avait pu présenter que 119 listes complètes. En 2001, le même FN avait aligné 200 listes complètes et le MNR de Bruno Mégret 230. Cette année, les "marinistes" espèrent investir 400 à 500 listes complètes pour un millier de têtes de liste désignées dans les villes de 9.000 habitants. "Dans les grandes villes, c'est une... [Lire la suite]