lundi 27 janvier 2014

Le fils de Le Drian nommé chargé de mission par le plus gros bailleur social

Le premier bailleur social de France a recruté le fils du ministre de la Défense comme chargé de mission à la présidence de cette structure, indique cette société, confirmant une information de Libération qui juge la "fonction démesurée au regard du CV" de l'intéressé. Thomas Le Drian, 29 ans, occupe la fonction de chargé de mission auprès d'André Yché, le président du directoire de la Société nationale immobilière (SNI), une filiale de la Caisse des dépôts (CDC) qui gère près de 275 000 logements (sociaux et... [Lire la suite]
vendredi 30 novembre 2012

Qatar : pendant la répression, les affaires continuent

FN Communiqué de Presse de Bertrand Dutheil de La Rochère, Conseiller République et laïcité de Marine Le Pen le 30/11/2012 Le 29 novembre, le poète qatarien Mohamed Ibn al Dhib al Adjami a été condamné à la prison à vie pour avoir critiqué l’émir et fait l’éloge du « printemps arabe ». Enfermé à l’isolement depuis près d’un an, sans que sa famille n’ait pu le voir, il a simplement demandé pour le Qatar cette démocratie que son pays aurait encouragée en finançant et en armant les mouvements islamistes en Libye, en Égypte,... [Lire la suite]
jeudi 8 novembre 2012

Sarkhollande est à vendre, mais la France ?

Rassemblement Bleu Marine Communiqué de Presse de Bertrand Dutheil de La Rochère, Conseiller République et Laïcité de Marine Le Pen du 07/11/2012 Le Qatar, toujours lui, ne se cache pas d’avoir choisi la France comme « partenaire stratégique quel que soit son président ». UMP ou PS, les wahhabites ont eux aussi compris que c’est du pareil au même ! Alors, l’émirat s’apprête à investir 10 milliards d’euros dans de grandes entreprises françaises. Il s’agit moins de se constituer des rentes que monter des projets ou faire des... [Lire la suite]
mercredi 24 octobre 2012

Le maire de Sevran demande une aide de 5 millions d'euros à l'Etat

Le Monde Le maire écologiste de Sevran (Seine-Saint-Denis), Stéphane Gatignon, a réclamé lundi 22 octobre à l'Etat une aide exceptionnelle de cinq millions d'euros pour sa commune, à laquelle des banques refusent de faire crédit, sous peine de "mettre la clé sous la porte". "A Sevran, il manque, structurellement, 5 millions d'euros pour boucler le budget 2013", écrit M. Gatignon dans une lettre aux parlementaires. Sans cette somme, "la ville mettra la clé sous la porte", ajoute-t-il, en demandant que la dotation de solidarité... [Lire la suite]