mercredi 5 septembre 2018

Etudes de médecine : vers la fin du numerus clausus ?

Il est la hantise des étudiants en première année de médecine. Le numerus clausus vivrait-il ses derniers instants ? D’après une information de nos confrères de France Info, ce mercredi 5 septembre, le gouvernement envisage de supprimer le mode de sélection instauré en France il y a 45 ans ainsi que le concours en fin de PACES (première année commune aux études de santé, qui permet l’accès aux filières médicales – médecin, chirurgien-dentiste, sage-femme – et pharmaceutiques). 22 % de réussite seulement ... [Lire la suite]
mardi 4 septembre 2018

Hôpitaux: Une redoutable bactérie se propage insidieusement dans le monde entier

Une bactérie capable de causer des infections quasi incurables se propage sans être détectée dans les hôpitaux du monde entier, ont prévenu lundi des scientifiques australiens. Des chercheurs de l’Université de Melbourne ont découvert trois variantes de cette bactérie multirésistante dans des échantillons provenant de 10 pays, incluant des souches d’Europe qui ne peuvent être maîtrisées de manière fiable par aucun médicament actuellement sur le marché. « Nous avons commencé avec des échantillons... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 10:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 24 juin 2018

Des médecins alertent sur «une mise en danger de la vie d'autrui»

Des médecins affirment ne plus pouvoir remplir leur «mission de service public» par manque de moyens, et alertent sur «une mise en danger de la vie d'autrui», dans une lettre ouverte à Edouard Philippe rendue publique dimanche. Dans ce courrier daté du 15 juin, les 175 signataires, médecins hospitaliers ou libéraux de différentes régions de France, demandent à être reçus par le Premier ministre, parce qu'une précédente requête à l'attention de la ministre de la Santé Agnès Buzyn est «restée sans réponse depuis... [Lire la suite]
vendredi 18 mai 2018

Le centre hospitalier Louis Pasteur de Dole n'a plus d'unité de soins intensifs en cardiologie

Depuis ce vendredi 18 mai, il n'y a plus d'unité de soins intensifs au service cardiologie de l'hôpital général Louis Pasteur de Dole. Après la suppression de la  Maternité  et du service de chirurgie de l'hôpital de Saint-Claude c'est la partie nord du département qui se voit elle aussi impactée par les décisions de l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne-Franche-Comté, même si dans ce cas précis (selon la direction du centre hospitalier) la fermeture des six lits de soins intensifs sont imputables au départ de... [Lire la suite]
jeudi 15 mars 2018

Mobilisation générale pour la défense de la santé dans nos territoires !

Communiqué de presse de Julien Odoul, Membre du Bureau National, Président du groupe Front National au Conseil régional de Bourgogne Franche-Comté du 13/03/2018 La France « En Marche ou crève » d’Emmanuel Macron est en train de déconstruire le droit de se soigner pour tous les Français. Ces derniers mois, les fermetures de services hospitaliers régionaux se multiplient de Tonnerre à Chatillon-sur-Seine, de Cosne-sur-Loire à Gray en passant par Saint-Claude ou Montceau-les-Mines. Encore une fois, ce sont les territoires ruraux,... [Lire la suite]
mardi 14 février 2017

Vague de suicides dans les hôpitaux

Communiqué de presse du Collectif Usagers de la Santé du 13/02/2017 Le suicide du Dr Megnien, cardiologue à l’hôpital Georges Pompidou, le 17 décembre 2015 a finalement été considéré comme « homicide involontaire » par l’inspection du travail. Cette conclusion corrobore les informations qui avaient déjà filtré, mettant gravement en cause la gestion administrative de cet hôpital et évoquant le harcèlement professionnel dont ce praticien était victime. Plus récemment, le suicide d’un infirmier, dans des conditions similaires et... [Lire la suite]
jeudi 12 janvier 2017

Communiqué de presse du Front National du 12/01/2017

Communiqué de presse du Front National du 12/01/2017 La grippe révèle la fragilité de nos hôpitaux. Cette nouvelle épidémie de grippe, à ce jour, est comparable aux années précédentes malgré un caractère un peu plus contagieux et aigu. Mais rien de nouveau qui n’ait pu être anticipé. Mais voilà, 40 ans de gestion technocratique de nos hôpitaux, associant diminution de lits alors même que la population française augmente et vieillit, et gouvernance purement économique, ont sclérosé le système. Des lois Douste Blazy et sa réforme... [Lire la suite]
jeudi 12 janvier 2017

Le système de santé grippé : l’état d’urgence sanitaire

Communiqué de Presse de Florian Philippot, Vice-Président du Front National du 11/01/2017 Depuis un mois, la France connait son épidémie annuelle de grippe. Le gouvernement, en particulier la ministre de la Santé, a fait une nouvelle fois preuve d’une grave incompétence. Non seulement la campagne de vaccination antigrippale est intervenue trop tard pour être efficace, mais des directives dangereuses sont également à déplorer. Les fortes épidémies de grippe sont récurrentes et peuvent être anticipées dans un système de santé bien... [Lire la suite]
lundi 12 décembre 2016

Quand le FN avance masqué parmi les fonctionnaires

C'est l'un des grands enjeux de l'élection présidentielle : pour qui vont voter les quelque 5,3 millions de fonctionnaires ? En 2012, près de 14% d'entre eux avaient voté pour le Front National au premier tour. Cinq ans plus tard, selon les enquêtes du Cevipof, le Centre d'études de la vie politique française de Sciences Po, plus d'un agent de l'État sur cinq a l'intention de voter Front National en 2017. À l'hôpital, c'est près d'un agent sur quatre qui pourrait choisir Marine... [Lire la suite]
lundi 7 novembre 2016

Soignants à bout de souffle, sauvons notre système de santé !

Des décennies de politiques de santé incohérentes et court-termistes ont plongé le système de santé français dans un abîme qui semble ne pas avoir de fond. Notre système de santé est au bord de l’implosion et les personnels soignants sont en première ligne, exposés quotidiennement aux insultes, aux violences, à la vétusté et l’obsolescence de leurs outils de travail, sans la reconnaissance qui leur est due pour leur dévotion au service de tous. Nous soutenons la mobilisation des infirmiers du 8 novembre et considérons leurs... [Lire la suite]