lundi 4 décembre 2017

La Corse à la croisée des chemins

Communiqué de Charles Giacomi, candidat aux élections territoriales du 04/12/2017 Les résultats des élections territoriales en Corse sont sans appel.. Républicains dans l’âme, nous prenons acte des résultats. Le taux d’abstention est significatif d’un refus de participer à une mascarade qui se traduit par un quatrième changement institutionnel en 30 ans.. Cependant, ces résultats posent un certain nombre de questions. Comment l’Etat a-t-il pu être aussi décrédibilisé pour laisser le champ libre au séparatisme ? Car il y a bien là... [Lire la suite]
lundi 4 décembre 2017

Un raz-de-marée nationaliste submerge la Corse

À 18 heures, dans l'ancien hôtel de ville de Bastia, le maire nationaliste, Pierre Savelli, proclamait le scrutin clos. À 18 h 01, avec un sens certain de la mise en scène, Gilles Simeoni faisait son entrée dans ce bureau symbolique où sa victoire aux municipales en 2014 avait marqué le début de la conquête de la Corse par les nationalistes. Le dépouillement est sans appel: la liste Femu a Corsica recueille 46 % des voix à Bastia. Les applaudissements fusent et Gilles Simeoni scrute son smartphone pour... [Lire la suite]
mercredi 29 novembre 2017

Corse: Après la Catalogne, la question de l'autonomie agite les élections territoriales

Il y a eu Marine Le Pen ce week-end, puis Christophe Castaner lundi soir. Les grandes figures partisanes françaises se succèdent ces derniers jours en Corse. Mais l’heure n’est pas à se dorer la pilule. L’île est à l’aube d’un important scrutin, historique, qui s’ouvre ce dimanche : « les territoriales » avec, pour toile de fond, le devenir de l’île et une éventuelle indépendance. Une première dans l’histoire de France. L’année 2018 marque un tournant dans l’histoire de Corse et... [Lire la suite]
lundi 6 novembre 2017

Elections territoriales : le Front National de Corse lance sa liste "Front National - Rassemblement pour une Corse républicaine"

Communiqué de presse du Front National du 06/11/2017 Les 3 et 10 décembre prochains, la Corse votera pour élire les 63 conseillers territoriaux qui composeront la nouvelle Assemblée de Corse. Par un simple amendement, la loi NOTRe a consacré la création d’une Collectivité unique de Corse au 1er janvier 2018, entraînant la disparition des deux Conseils départementaux de l’île. Le Front National s’investit dans cette nouvelle bataille à travers la liste « Front National – Rassemblement pour une Corse républicaine »... [Lire la suite]