lundi 26 mars 2018

Essonne : la mairie d'Athis-Mons refuse de scolariser des enfants syriens

La mairie a annoncé lundi qu'elle ne se conformerait pas pour l'heure au jugement du tribunal administratif de Versailles, qui avait donné jusqu'à fin mars à la commune pour procéder à l'inscription d'une cinquantaine d'enfants. À Athis-Mons, petite commune d'Essonne au sud de Paris, près de 200 personnes, dont une majorité de Syriens, occupent illégalement d'anciens pavillons de l'aviation civile, situés près de l'aéroport d'Orly. Ils squattent depuis 2015 ces logements vides, rattachés au ministère de la Transition écologique,... [Lire la suite]