mercredi 14 mai 2014

Lille : Marine Le Pen en campagne contre le «cauchemar» européen

« La France n’est pas petite, ce sont ses dirigeants qui sont des nains ! »… Des bons mots, Marine Le Pen en a des tonnes dans sa besace. Et forcément, ils ont fait mouche devant les quelque 250 sympathisants rassemblés dans une salle du Vieux Lille, ce merdi soir. La tête de liste Front national pour la circonscription Nord-Ouest s’est délectée d’une standing ovation, devant des médias finlandais et irlandais avides de découvrir ce parti que les sondages annoncent en tête du scrutin du dimanche 25 mai. Au moins le message... [Lire la suite]
mercredi 7 mai 2014

Face aux pratiques dictatoriales de l’UMP, le FN saisit le CSA

Communiqué de Presse du Front National du 07/05/2014 Wallerand de Saint-Just, conseiller régional de Picardie, membre du Bureau Exécutif du Front National devait participer cet après-midi à un débat sur l’Europe dans les locaux de France 3 Picardie. Alors que cette émission devait permettre aux électeurs picards de confronter les différents points de vue et les propositions des partis politiques engagés dans la campagne des élections européennes, Wallerand de Saint-Just en a été brusquement exclu à la demande de Jérôme Lavrilleux,... [Lire la suite]
mercredi 7 mai 2014

Jérôme Lavrilleux refuse débattre avec le FN

Communiqué de Presse du Front National du 07/06/2014 Ce mercredi devait être enregistré un débat sur les élections européennes diffusé samedi prochain sur l’antenne de France 3 Picardie dans l’émission « la voix est libre ». Sous prétexte que le représentant du Front national, Wallerand de Saint Just, n’était pas sur la liste de la région Nord-ouest, Jérôme Lavrilleux, tête de liste UMP, a refusé de débattre avec lui, contraignant la station à l’écarter. En vérité, M. Lavrilleux, peu sûr de lui et craignant que sa... [Lire la suite]
dimanche 4 mai 2014

Marine Le Pen chahutée sur le marché de Sotteville-lès-Rouen

  Rouen (Seine-Maritime). La venue de Marine Le Pen sur le marché de Sotteville-lès-Rouen, sur la rive gauche de Rouen, ce dimanche 4 mai a provoqué des affrontements entre pros et antis-FN. Arrivée sur place vers 10 h 40, la chef de file frontiste était attendue par une centaine de militants de la gauche et de l’extrême-gauche. Rapidement les esprits se sont échauffés et des projectiles (des oeufs notamment) ont visé Marine Le Pen et sa garde rapprochée. Au beau milieu des étals... [Lire la suite]