jeudi 22 mars 2018

A Mayotte, le Gouvernement doit prendre la mesure du problème et faire preuve de cohérence et de fermeté

Communiqué de presse du Front National du 22/03/2018 L’Union des Comores a renvoyé, mercredi 21 mars, vers le Département français de Mayotte un bateau portant pavillon comorien, le « Gombessa », avec 93 passagers en grande majorité Comoriens, lui refusant d’accoster dans le port de Mutsamudu dans l’île comorienne d’Anjouan. Outre le fait qu’il apparaît contraire au droit international qu’un Etat refuse l’accostage sur son territoire d’un navire ayant sa nationalité, il s’agit là d’un acte clairement hostile envers notre pays et... [Lire la suite]
vendredi 16 mars 2018

Crise à Mayotte : Marine Le Pen parle aux Mahorais

Retrouvez le message de Marine Le Pen (sur son compte Facebook et Twitter et ci-dessous) à nos compatriotes mahorais, abandonnés à une submersion migratoire qui transforme Mayotte en une favela géante, en une jungle comme à Calais, en un Lampedusa français. Nous comprenons leur souffrance, leur exaspération et leur révolte ! Nos solutions : ➡️ L’envoi en urgence de renforts de gendarmerie et de police ➡️ Le déploiement de la Marine Nationale pour empêcher toute nouvelle intrusion dans nos eaux territoriales ➡️ La suspension des... [Lire la suite]
mercredi 14 mars 2018

A Mayotte, la population se sent “trahie” et demande du “concret”

“Elle a fait quoi la ministre, à part de la communication? Ce matin, tout le monde s’est réveillé en colère”, dénonce Said Saindou, fonctionnaire de 36 ans, qui dort sur le barrage “depuis plusieurs jours”. “Elle ne nous a servi à rien. Elle était venue pour semer la division”, regrette-t-il, affirmant que le barrage serait maintenu “jusqu’à ce que le gouvernement comprenne”. “En Guyane, c’était plus facile, ils ont obtenu ce qu’ils voulaient, ils ont obtenu du concret”, analyse-il, revenant sur le mouvement social de mars-avril... [Lire la suite]
mardi 13 mars 2018

Plein et entier soutien aux Mahorais qui manifestent contre l’indifférence du gouvernement

Communiqué de presse de Marine Le Pen du 13/03/2018 Plusieurs milliers de Mahorais manifestent aujourd’hui à Mayotte pour dénoncer l’impuissance du gouvernement, l’indifférence de l’Etat face à la submersion migratoire et l’insécurité endémique. Cette manifestation est l’expression d’un cri de colère légitime devant ce qu’il convient d’appeler une véritable politique d’abandon et de mépris du gouvernement d’Emmanuel Macron qui n’a su ni voulu prendre la mesure de la gravité de la situation. Mépris exprimé par l’indigence des... [Lire la suite]
mardi 13 mars 2018

Un hôpital extraterritorial mahorais : quelle imposture !

Communiqué de presse de Jöelle Melin, Député européen du 13/03/2018 Mme Girardin, dans le droit fil de la ministre qui l’a précédée, vient à Mayotte promettre la lune. Pas aux Mahorais, mais aux Comoriens ! Ils ont pourtant leur indépendance et 8 hôpitaux dont un flambant neuf, à moins de 100km de Mayotte. En sus de nombreux cabinets médicaux. Qui plus est, l’Europe a prévu en 2014 un fond de coopération sanitaire Comores-Mayotte de plus de dix millions d’euros, mais les conditions sanitaires y sont précaires, les salaires non... [Lire la suite]
lundi 5 mars 2018

Il est temps que Mayotte devienne une priorité !

Communiqué de presse de Joëlle Melin, Député européen du 05/03/2018 Aujourd’hui, Mayotte est encore en ébullition : c’est la population elle-même qui prend son destin en main, puisque l’Etat a, depuis le début de la départementalisation, totalement sous-estimé le risque migratoire qui concerne cette île. En effet, la République des Comores et les citoyens de ses trois îles ont clairement opté pour l’indépendance. IIs bénéficient en cela de soutiens importants tels que les USA – implantés dans la capitale Moroni-, l’Arabie... [Lire la suite]
jeudi 1 mars 2018

Mayotte : vers l’embrasement du 101ème département français

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du FN, du RBM ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Métamag Par Michel Lhomme le 27/02/2018 La population est exaspérée par l’insécurité et la délinquance et, pour l’opération île morte de ce mardi 27 février, le préfet a demandé et obtenu le renfort de 75 gendarmes mobiles  supplémentaires. Dès l’aube, un dispositif policier... [Lire la suite]
mercredi 20 septembre 2017

Mayotte va devenir officiellement l’Eldorado des Comores

Communiqué de presse de Joëlle Melin, Député français au Parlement européen du 20/09/2017 Une fois de plus, les Mahorais expriment clairement leur mécontentement suite à la réunion d’un haut conseil paritaire « France-Comores » présidé par les ministres des Affaires étrangères Jean-Yves le Drian et Mohamed El-Amine Souef, le 12 septembre 2017 à Paris. En effet, au terme de cette rencontre, une feuille de route a été établie visant à « favoriser les échanges humains entre les îles de l’archipel » en « rendant gratuit le visa... [Lire la suite]
vendredi 2 décembre 2016

À Mayotte, le discours ferme de Marine Le Pen

Des fleurs d'ylang-ylang autour du cou et un discours ponctué de chants mahorais, Marine Le Pen est venue en terrain conquis à Mayotte. La présidente du Front National a évoqué la lutte contre l'immigration et l'insécurité à Mtsahara, village côtier du nord-est de Mayotte, marqué par l'arrivée massive de migrants des Comores voisines. Sur la place centrale de Mtsahara (environ 2 500 habitants), des dizaines de femmes en saluvas colorés (vêtement traditionnel des femmes mahoraises) tendent des banderoles : « Bienvenue Mme... [Lire la suite]
lundi 30 mai 2016

Mayotte : les conséquences d’un droit du sol obsolète et inadapté

Marion Maréchal-Le Pen alerte M. le ministre de l’Intérieur sur les conséquences de l’immigration clandestine à Mayotte le 30/05/2016. Ces dernières semaines, le département de Mayotte est le théâtre d’inquiétants évènements consécutifs d’une immigration incontrôlée. Les Mahorais, se sentant abandonnés par les pouvoirs publics, organisent des expulsions de clandestins venus des Comores. Près d’un millier de Comoriens ont ainsi été délogés depuis janvier par des collectifs d’habitants. Cette situation engendre une dégradation des... [Lire la suite]