jeudi 12 décembre 2013

Conseil général : une réforme à deux millions d'euros

Outre un nouveau découpage des cantons, la réforme des scrutins locaux change la terminologie du conseil “général”. Avec, au final, un coût certain pour le contribuable. Le temps est aux économies publiques, martèle-t-on. Parmi les conséquences de la loi du 17 mai 2013, qui modifie les modalités d’organisation des scrutins municipaux, intercommunaux et départementaux, un élément “symbolique” apparaît : celui de changer la terminologie du conseil “général” pour le remplacer par conseil “départemental”. Cela pour une meilleure... [Lire la suite]