vendredi 7 avril 2017

Les États-Unis frappent une base aérienne en Syrie

Accusant le régime syrien d'avoir utilisé un agent neurotoxique de type sarin lors de l'attaque qui a fait des dizaines de victimes, dont des enfants, mardi 4 avril dans une zone rebelle du nord-ouest du pays, les États-Unis ont lancé une série de frappes contre la base aérienne de Shayrat, au nord de Damas, a annoncé le président américain Donald Trump. Selon lui, cette base est "associée au programme" syrien d'armes chimiques et "directement liée" à l'attaque du 4 avril. Bachar al-Assad "a arraché la vie à des hommes,... [Lire la suite]
dimanche 16 mars 2014

Et dire que Hollande voulait faire la guerre !

  L'auteur ou les auteurs de cet article ne sont en rien membres du Front National, du Rassemblement Bleu Marine ou d'un autre mouvement de cette famille de pensée politique -à ma connaissance- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici. Métamag Par Jean Bonnevey le 16/03/2014 Le régime Assad résiste et même gagne du terrain. Cela veut bien dire que le mécontentement populaire du début s’est transformé en une insurrection financée par l’étranger. Cela veut dire aussi que ce régime totalitaire... [Lire la suite]
vendredi 30 novembre 2012

D’Amiens à Damas, du passé faisons table rase

Bruno Gollnisch Le  site du Salon beige ou encore Novopress notamment l’ont évoqué, dans la bonne ville d’Amiens, théâtre l’été dernier d’émeutes violentes  dans ses « quartiers pluriels », l’équipe du maire PS, Gilles Demailly, entend préserver le « vivre ensemble »…en s’attaquant aux racines helléno-chrétiennes de notre civilisation. Ainsi le traditionnel « Marché de Noël » de cette ville a été débaptisé cette année et s’appelle désormais « Marché d’Hiver ». Il s’agit, vous... [Lire la suite]
lundi 19 novembre 2012

Les djihadistes rejettent la Coalition en Syrie

Le Figaro Par Georges Malbrunot le 19/11/2012 Refusant de passer sous le contrôle de l'Armée libre, les groupes djihadistes annoncent l'instauration d'un État islamique dans leur fief près d'Alep. Mauvaise nouvelle pour l'opposition à Bachar el-Assad. Plusieurs groupes islamistes armés ont annoncé ce lundi leur rejet de la Coalition nationale syrienne, formée il y a une semaine à Doha, sous très forte pression internationale, pour unifier les rangs des opposants et hâter la chute du régime de Damas. Pire, dans une vidéo diffusée... [Lire la suite]