dimanche 9 décembre 2012

Législative dans l'Hérault : France Jamet arrive troisième

Selon le Midi Libre France Jamet arrive en troisième position aux législatives partielles de la sixième circonscription de l'Hérault avec 23,37 %. Elie Aboud (UMP) arriverait en tête avec 42,61 % suivi de la candidate socialiste Dolorès Roqué avec 27,73 %. A noter que le candidat du Front de Gauche Paul Barbazange ferait un piteux 4,93 %. Le scrutin a été marqué par un taux d'abstention de 58,46%, supérieur de près de 20 points à celui enregistré au premier tour en juin. Tous les médias ce soir ne cachent pas leur soulagement... [Lire la suite]
jeudi 6 décembre 2012

Législative partielle sous tension dans l'Hérault

Le Figaro Par Guillaume Mollaret le 05/12/2012 À Béziers, l'UMP Élie Aboud rêve de revanche sur la socialiste Dolorès Roqué, mais le FN est en embuscade. Béziers (Hérault) Sur le papier, cette élection lui était promise. L'impopularité croissante du gouvernement de Jean-Marc Ayrault devait en effet permettre à Élie Aboud (UMP), député de la 6e circonscription de l'Hérault de 2007 à 2012, de reprendre le fauteuil qui lui avait été ravi en juin par la socialiste Dolorès Roqué avec dix voix d'avance seulement, avant que le Conseil... [Lire la suite]
dimanche 28 octobre 2012

Législatives invalidées : les électeurs aux urnes le 9 décembre

Le Parisien Les électeurs de trois circonscriptions sont de nouveau appelés aux urnes les 9 et 16 décembre dans les Hauts-de-Seine, le Val-de-Marne et l'Hérault après l'annulation du scrutin de juin par le Conseil constitutionnel, selon un décret du ministère de l'Intérieur paru samedi au JO. L'élection de Patrick Devedjian (UMP, 13e circonscription des Hauts-de-Seine) et celle d'Henri Plagnol (UDI, 1ère circonscription du Val-de-Marne) ont été annulées au motif que les deux hommes avaient pour... [Lire la suite]
mercredi 24 octobre 2012

Annulation de l'élection d'une députée PS

Le Figaro Le Conseil constitutionnel a annoncé l'annulation de l'élection de la députée PS Dolorès Roqué dans la 6e circonscription de l'Hérault. Le Conseil constitutionnel a jugé que 23 procurations de vote pour le second tour de scrutin comportaient "des irrégularités substantielles" alors que la candidate PS ne l'avait emporté qu'avec 10 voix d'avance. C'est son adversaire UMP Elie Aboud qui avait introduit le recours. lefigaro.fr le 24/10/2012