lundi 30 mai 2016

Inéligibilité de Dominique Reynié : un camouflet pour les "experts" et les collusions de l'UMPS

Communiqué de presse de Louis Aliot, Vice-président du Front National du 29/05/2016 Le Conseil d’Etat vient d’annuler l’élection de Dominique Reynié, tête de liste Les Républicains-UDI-Modem lors des régionales de décembre dernier. En effet, ce politologue parisien, farouche adversaire du Front National, n’avait quasiment aucune attache avec la région Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées, dont il briguait pourtant la présidence au nom d’un grand parti du système. Cette éviction est l’aboutissement d’un grave scandale politique,... [Lire la suite]
vendredi 27 mai 2016

Le Conseil d’État annule l’élection de Dominique Reynié

L’élection de Dominique Reynié comme conseiller régional de Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées a été annulée ce vendredi par le Conseil d'Etat. On lui reprochait la validité de sa domiciliation dans l'Aveyron, chez sa mère. Elu en décembre dernier, le chef de file de la droite en région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées va devoir abandonner son siège. Le Conseil d'Etat vient d'invalider son élection au sein de l'opposition. C'est le sénateur républicain de l’Hérault Jean-Pierre Grand qui avait déposé un recours devant le... [Lire la suite]
vendredi 20 mai 2016

Chaise vide au Conseil Régional : l’aveu de Dominique Reynié

Communiqué de presse de France Jamet, Présidente du Groupe des Elus Front National-RBM au Conseil Régional de Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées du 20/05/2016 Cinq mois seulement après le scrutin des régionales en Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, le politologue-politicien Dominique Reynié pourrait bientôt voir son « élection » invalidée par le Conseil d’Etat. Il avait déjà été question, durant la campagne, de son étrange domiciliation en Aveyron, dans une chambre chez sa mère. Aujourd’hui c’est le rapporteur public qui parle de... [Lire la suite]
dimanche 20 décembre 2015

"La défaite de Dominique Reynié est humiliante"

Au lendemain du second tour des élections régionales, Bernard Carayon (LR), maire de Lavaur et ancien député du Tarn remet en cause le choix d’un comité de 40 élus choisi par le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc (LR), qui avait décidé d’investir le politologue Dominique Reynié dans la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées. En région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, la droite a fait son plus mauvais score de France. Un résultat en recul de douze points en comparaison avec celui, déjà jugé catastrophique, réalisé par... [Lire la suite]
jeudi 10 décembre 2015

M. Fournier et la quadrature du cercle

Communiqué de presse de Gilbert Collard, Député du Gard, secrétaire général du Rassemblement Bleu Marine, membre du bureau politique du Front National du 10/12/2015 M.Fournier, girouette politique, encore sonné par les résultats du premier tour des élections régionales, appelle la liste de M Dominique Reynié à se maintenir au second tour. Comme une mémoire de poisson rouge et après avoir fait le tour du bocal, M Fournier oublie qu’il y a encore quelques mois, il sacrifiait à sa demande et contre les consignes de Paris, ses... [Lire la suite]
mercredi 11 novembre 2015

Valls au chevet de l’UMP-LR et de monsieur Reynié : Le grand carnaval « républicain » commence dans notre Sud Ouest

Communiqué de Presse de Louis Aliot, Vice-president du Front National du 11/11/2015 Nous apprenons ce jour que le ministère de l’intérieur sur injonction du Premier ministre a validée la très controversée candidature de Dominique Reynié, Directeur général de la Fondapol et candidat UMP-LR. D’après l’enquête journalistique, cette décision ne repose pas sur une analyse juridique mais relève d’une validation politique, « prise au plus haut niveau de l’Etat. » Une note technique était en cours de rédaction au ministère de... [Lire la suite]
mardi 10 novembre 2015

Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées : Dominique Reynié ne dépose pas la liste voulue par Nicolas Sarkozy

Le dépôt des listes pour les régionales est clos depuis midi, ce lundi 9 novembre. En Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, la liste des Républicains est une véritable claque pour Nicolas Sarkozy. En effet, Dominique Reynié, tête de liste, n'a pas déposé la liste voulue par le chef du parti, Nicolas Sarkozy, mais une liste réaménagée à sa guise. Il a gardé ceux qu'il voulait garder, s'opposant donc clairement à Nicolas Sarkozy qui avait été très clair, samedi au conseil national des Républicains. "Je veux voir... [Lire la suite]
samedi 24 octobre 2015

Régionales: l'éligibilité de Dominique Reynié fragilisée

Des documents publiés jeudi mettent en doute la domiciliation en Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon de Dominique Reynié, tête de liste Les Républicains pour les prochaines élections régionales. Le politologue exerçant à Paris dénonce une "manoeuvre politicienne".  Le site internet de France 3 Midi-Pyrénées publie jeudi des documents mettant en doute la domiciliation dans cette région de Dominique Reynié, fragilisant l'éligibilité de la tête de liste LR pour le prochain scrutin. La polémique sur sa possible inéligibilité ne... [Lire la suite]
dimanche 11 octobre 2015

Dominique Reynié, le troisième candidat socialiste

Boulevard Voltaire Par Gabriel Robin, Secrétaire général du CLIC du 10/10/2015 Dominique Reynié ne s’est pas fait que des amis depuis sa désignation comme tête de liste des « Républicains » pour les élections régionales de la future entité fusionnant le Midi-Pyrénées et le Languedoc-Roussillon. Ses méthodes autoritaires et expéditives ne sont pas au goût des militants historiques du parti, ainsi que de nombreux cadres locaux. Quant à sa ligne politique, beaucoup plus proche du centre-gauche que du gaullisme, elle est... [Lire la suite]
vendredi 4 septembre 2015

Le Front National est sous-représenté dans les médias

Communiqué de Gabriel Robin, Secrétaire général du CLIC du 03/09/2015 Selon les données délivrées par  « Les Engagé(e)s du web », collectif lié au Front de Gauche, le Front National a eu 5,7 % du temps d’antenne politique en 2014-2015. « Les Engagé(e)s du web » ne peuvent être soupçonnés d’entretenir une sympathie quelconque pour le Front National. En conséquence, aucun esprit malveillant ne pourra émettre un doute sur la véracité de l’information. En outre, la caste des éditocrates médiatiques ne comprend... [Lire la suite]