mercredi 5 septembre 2018

La dégringolade d'Emmanuel Macron dans les sondages

C'est une chute spectaculaire. Selon un sondage Ifop pour Paris Match publié mardi, Emmanuel Macron enregistre une baisse de popularité de dix points sur l'été. Seulement 31% des Français approuvent son action comme Président, contre 41% début juillet. Dans ce sondage Ifop, Emmanuel Macron fait légèrement moins bien que son prédécesseur François Hollande (32%) au même stade de son mandat en septembre 2013. Seulement 32% des Français estiment que Emmanuel Macron "mène une bonne politique... [Lire la suite]
Posté par Redekker à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 4 septembre 2018

La nomination de Rugy à l'Ecologie laisse un arrière-goût de glyphosate dans la bouche de la gauche

Saluée par la majorité présidentielle, la nomination de François de Rugy au ministère de l'Ecologie a vivement été critiquée par l'opposition. La gauche a dénoncé son rôle dans le rejet des amendements visant à interdire le glyphosate. Après les rumeurs ayant fait émerger les noms de Daniel Cohn-Bendit et de Pascal Canfin, l'Elysée a finalement dévoilé, le 4 septembre, l'identité du successeur de Nicolas Hulot. La nomination de François de Rugy en tant que ministre de la Transition écologique n'a pas tardé... [Lire la suite]
mardi 4 septembre 2018

Reconstruire à la base

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici L'Incorrect Par Guillaume Bernard le 04/09/2018 Macron et sa majorité législative ont été élus par défaut; depuis, ils déçoivent. Et pourtant, leur positionnement central les rend difficilement détrônables. Car les bords extrêmes du spectre politique sont dans l’incapacité de s’unir pour mener, ensemble,... [Lire la suite]
mardi 4 septembre 2018

Police de sécurité du quotidien : un désengagement annoncé de l’Etat et une épine de plus dans le pied d’Emmanuel Macron

Tribune de Philippe Franceschi, Consultant Sûreté et contre-terrorisme, ancien officier supérieur de gendarmerie du 04/08/9/2018 Un certain nombre de maires dont le dernier en date celui d’Echirolles, dans la banlieue de Grenoble, réclament comme un saint Graal, la mise en œuvre de la police de sécurité du quotidien (PSQ) dans leur commune. Annoncée comme une mesure phare du candidat Macron contre l’insécurité galopante régnant dans les quartiers sensibles de non-droit, la PSQ initiée en février 2018 n’en finit pas... [Lire la suite]
mardi 4 septembre 2018

"Les lobbies sont légitimes"

Les lobbies sont au cœur de la polémique après le départ de Nicolas Hulot du gouvernement. En effet, le ministre démissionnaire a dénoncé la "présence des lobbies dans les cercles du pouvoir. Il faut à un moment ou un autre poser ce problème sur la table parce que c'est un problème de démocratie : qui a le pouvoir ? Qui gouverne ?".Ancienne ministre de l'Environnement, Ségolène Royal a une autre vision de la présence des lobbies en politique. "Quand il y a des lobbies, ils sont légitimes dans une société. Un lobby,... [Lire la suite]
lundi 3 septembre 2018

Question écrite de Bruno Bilde sur la lutte contre les abandons d’animaux de compagnie

Question écrite de Bruno Bilde, député du Pas-de-Calais, à Stéphane Travert, ministre de l’agriculture et de l’alimentation, sur la lutte contre les abandons d’animaux de compagnie du 03/09/2018 M. Bruno Bilde appelle l’attention de M. le ministre de l’agriculture et de l’alimentation sur la mise en œuvre d’un grand plan de lutte contre les abandons d’animaux de compagnie à partir de statistiques annuelles précises. En effet, les cris d’alarme de la Société protectrice des animaux semblent nous indiquer que l’été 2018 a battu le... [Lire la suite]
dimanche 2 septembre 2018

Attention les gaugau les Gaulois ! !

L'Incorrect Par Gabriel Robin le 30/08/2018 Droit dans ses bottes, le Président adore tacler ses concitoyens lors de ses visites à l’étranger. Une tradition désormais solidement ancrée dans la pratique présidentielle macronienne. Au Danemark, Emmanuel Macron a ainsi lancé devant un parterre de patrons : « Il ne s’agit pas d’être naïf, ce qui est possible est lié à une culture, un peuple marqué par son histoire. Ce peuple luthérien, qui a vécu les transformations de ces dernières années, n’est pas... [Lire la suite]
dimanche 2 septembre 2018

Les retraités râlent ? Et alors, beaucoup seront morts en 2022 !

L'auteur ou les auteurs du présent article ne sont en rien membres du RN, ou d'un mouvement de cette famille politique -à la connaissance du BYR- et ils ne partagent pas forcément les idées défendues ici Boulevard Voltaire Par Caroline Artus le 31/08/2018 La non-augmentation (0,3 % : même pas une miette) des pensions de retraite en 2019, qui vient d’être actée, ajoutée à la hausse de la CSG du début de l’année vont-elles causer du tort au gouvernement ? demande-t-on au fringant Christophe Barbier,... [Lire la suite]
samedi 1 septembre 2018

Prélèvement à la source : Macron doit y renoncer

Communiqué de presse Marine Le Pen du 31/08/2018 Après avoir annoncé, au lendemain de son élection, sa volonté d’instaurer le prélèvement à la source, le président de la République vient d’opérer un spectaculaire revirement en émettant publiquement des doutes sur la date d’entrée en vigueur de cette réforme d’ampleur, initialement prévue en janvier 2019. Outre l’impression d’amateurisme qu’elles renvoient, les tergiversations de l’exécutif sur cette réforme à haut risque sont révélatrices de sa complexité autant que de ses... [Lire la suite]
samedi 1 septembre 2018

Relaxe des agresseurs des rugbymen de Bayonne : faisons cesser ces dénis de justice légaux

Communiqué de presse du Rassemblement National du 01/09/2018 Cinq racailles venues de Paris, dont certaines récidivistes, accusées d’avoir sérieusement agressé et blessé sept jeunes Toulousains avec des couteaux et des tessons de bouteille, lors des fêtes de Bayonne, ont été relaxées pour un défaut de procédure : ces délinquants ultra-violents n’avaient pas été assistés d’un avocat lors de la séance d’identification qui les avait confondus. Solidarité totale avec les jeunes rugbymen agressés à Bayonne Pour les jeunes victimes,... [Lire la suite]