mardi 8 septembre 2015

Simplifier le code du travail, oui, mais pas cette réforme exigée par Bruxelles au détriment des salariés

Communiqué de Presse du Front National du 08/09/2015 Le gouvernement s’apprête à lancer une nouvelle étape de sa politique d’austérité et de déréglementation généralisée exigée par l’Union européenne. Après les lois Macron sur l’économie, c’est en effet l’ensemble du droit du travail que le gouvernement entend libéraliser sur commande directe de la Commission européenne. Dans une recommandation en date du 13 mai 2015, la Commission européenne demandait ainsi que des mécanismes de dérogation permettant aux entreprises de modifier... [Lire la suite]
lundi 7 septembre 2015

Macron : «L'arrivée de réfugiés est une opportunité économique»

Voilà une déclaration d'Emmanuel Macron qui pourra enfin être saluée par la gauche de la majorité. Interrogé sur la capacité de la France à accueillir des milliers de migrants, le ministre de l'Economie s'est montré confiant. «Je crois que si cela est fait dans le bon ordre, de manière intelligente, c'est une opportunité pour nous», a lancé Emmanuel Macron, dimanche sur la chaîne israélienne i24 news. «C'est d'abord notre dignité et c'est aussi une opportunité économique car ce sont des femmes et des hommes qui ont aussi des... [Lire la suite]
dimanche 30 août 2015

La Rochelle : après-midi chemise mouillée

Ah ! ça fait plaisir à voir ! Enfin, un homme politique qui mouille sa chemise !  Hélas, il la mouille non pas pour les Français qui se trouvent de plus en plus dans la mouise et l'anxiété de leur avenir, mais pour les militants du PS présents au Congrès de La Rochelle qui se tenait en cette fin de semaine ensoleillée. Entre un appel aux rassemblement de la gauche en vue des élections régionales de décembre prochain, un projet de refonte "totale" du droit du travail dans le sens souhaité par son ministre Emmanuel Macron, ce... [Lire la suite]
dimanche 30 août 2015

Université d'été du PS : un dîner électrique entre jeunes socialistes et dirigeants

Manuel Valls et plusieurs ministres se sont rendus samedi soir au traditionnel dîner avec les militants socialistes. Ils étaient près de 2.000 d'après le PS. Et parmi les militants, il y avait le MJS, le Mouvement des jeunes socialistes, dont certains sont connus pour être très à gauche. L'an dernier, certains militants avaient sifflé Manuel Valls pour sa petite phrase : "J'aime l'entreprise". Et cette année ils ont remis ça, mais il s'en sont pris à Emmanuel Macron cette fois. Dès le début du repas, une... [Lire la suite]
vendredi 28 août 2015

Alstom… Une trahison socialiste de plus !

Communiqué de presse de Sophie Montel, députée FN au Parlement européen, tête de liste pour la Bourgogne-Franche-Comté aux Régionales de décembre 2015 du 28/08/2015 En mai dernier, le Ministre de l’économie E. Macron fanfaronnait à Belfort et le ton haut annonçait « zéro licenciement »… L’Obs annonçait pourtant hier la probable suppression de 10 300 postes au niveau mondial dont 2 000 en France pour la branche énergie d’Alstom suite au rachat par le groupe américain General Electric (rachat validé d’ailleurs par... [Lire la suite]
vendredi 28 août 2015

35 heures : les militants partagés sur les déclarations d'Emmanuel Macron

Face à la réaction de militants et de Manuel Valls, Emmanuel Macron recule. Le ministre de l'Économie a créé la polémique en critiquant le système des 35 heures en évoquant "les fausses idées de la gauche". Cependant, il affirme qu'il ne "parlai(t) pas des 35 heures mais du rapport au travail". "Il en faut plus, pas moins. C'est le plus beau combat de la gauche, car le travail, c'est le moteur de l'émancipation individuelle", ajoute-t-il. Mais qu'a dit exactement le ministre de l'Économie ? "La gauche n'est... [Lire la suite]
mercredi 19 août 2015

L'escroquerie du décret Macron

Communiqué de Wallerand de Saint-Just, Secrétaire de la fédération du FN de Paris du 19/08/2015 La fédération du FN de Paris a, il y a quelques mois, diffusé, un tract intitulé : « l’escroquerie de la loi Macron ». Aujourd’hui, cette loi ayant été voté avec grande peine, les services de M Macron sortent en urgence un décret d’application. Ce décret, en premier lieu, viole l’esprit de la loi : le ministère, par ce décret, organise lui-même les zônes, à Paris, où les ouverture nocturnes et dominicales seront possibles :... [Lire la suite]
samedi 11 juillet 2015

L’illusion Macron

La loi Macron est définitivement adoptée après un nouveau recours à l’article 49/3, qui permet l’adoption du texte sans passer par le vote des députés. C’est ce procédé que François Hollande dénonçait en 2006 quand Dominique de Villepin alors Premier ministre, l’utilisait pour imposer le CPE : « Le 49/3 est une brutalité, le 49/3 est un déni de démocratie, le 49/3 est une manière de freiner ou d’empêcher le débat parlementaire. » C’est la seconde fois que Valls use de ce procédé pour le même projet de loi. Lors... [Lire la suite]
vendredi 10 juillet 2015

Marion Maréchal-Le Pen alerte M. le Ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique au sujet du dispositif encadrant...

Le projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques réforme à l’article 10 A, ajouté par voie d’amendement, les contrats entre un réseau de distribution commerciale et un commerçant de détail dans l’optique de dynamiser la mobilité inter-enseigne au sein de la grande distribution. Ainsi, le nouvel article interdit les clauses de non concurrence post contractuelle, supprime les contrats à durée indéterminée et leur tacite reconduction puis impose une résiliation liée de tous les contrats conclus pour... [Lire la suite]
mercredi 8 juillet 2015

Emmanuel Macron : royaliste !

Dans un entretien à paraître demain 8 juillet dans l’hebdomadaire Le 1, le ministre de l’Economie Emmanuel Macron affirme qu’il manque à la France… un roi. Macron : royaliste ! Dans un long entretien à paraître demain mercredi 8 juillet dans l’hebdomadaire Le 1, Emmanuel Macron évoque sans tabou son penchant royaliste. D’emblée, Macron affirme : « la démocratie est-elle forcément déceptive ? Lui est-il demandé ? Il nous manque un roi ». « Le peuple français » n’a pas... [Lire la suite]