jeudi 6 septembre 2018

Affaire Benalla : l’Elysée refuse de dévoiler le salaire du chargé de mission

L’affaire Benalla, suite… On se souvient qu’en juillet dernier, au plus fort de la crise, Philippe Vigier, député centriste et président de la mission parlementaire de la commission des Finances (jusqu’au 1er juillet dernier), avait interpellé dans nos colonnes, Patrick Strzoda, le directeur de cabinet d’Emmanuel Macron à l’Elysée, en lançant : «/ Patrick Strzoda vient de mentir en direct. » Ce dernier venait d’affirmer devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale – laquelle a été dissoute depuis — que le... [Lire la suite]
mardi 4 septembre 2018

La nomination de Rugy à l'Ecologie laisse un arrière-goût de glyphosate dans la bouche de la gauche

Saluée par la majorité présidentielle, la nomination de François de Rugy au ministère de l'Ecologie a vivement été critiquée par l'opposition. La gauche a dénoncé son rôle dans le rejet des amendements visant à interdire le glyphosate. Après les rumeurs ayant fait émerger les noms de Daniel Cohn-Bendit et de Pascal Canfin, l'Elysée a finalement dévoilé, le 4 septembre, l'identité du successeur de Nicolas Hulot. La nomination de François de Rugy en tant que ministre de la Transition écologique n'a pas tardé... [Lire la suite]
jeudi 3 décembre 2015

Woerth – Tapie : Cadeau fiscal de 58 millions d’euros !

Communiqué de presse de l’équipe de campagne FN régionales 2015 PNPDC du 03/11/2015 Selon la presse de ce jour, l’enquête judiciaire sur l’affaire Adidas révèle un cadeau fiscal de 58 millions d’euros à Bernard Tapie offert par Eric Woerth ! Cet hallucinant cadeau aurait été fait par le ministre du budget UMP de l’époque, Eric Woerth, contre l’avis de sa propre administration. Il est indiqué que c’est grâce à un courrier signé par Eric Woerth en personne, que Bernard Tapie a bénéficié d’une phénoménale ristourne de 58 millions... [Lire la suite]
jeudi 8 octobre 2015

Woerth (LR) : "J'aurais probablement applaudi François Hollande"

"J'aurais probablement applaudi François Hollande. J'ai trouvé cela surréaliste et j'ai eu honte, vraiment honte pour Mme Le Pen..." L'ex-ministre du Budget de Nicolas Sarkozy, député-maire "Les Républicains" de Chantilly (Oise) au sujet de la réponse faite par Marine Le Pen aux deux dirigeants français et allemands au Parlement européen. Ainsi, il montre toute son admiration pour l'Union européenne, sa commission et surtout, il prouve, mais le fallait-il encore, que l'RPS est un seul et unique parti. Dans le même esprit,... [Lire la suite]