mercredi 19 mars 2014

Une « Démocratie française »?

  Parler ou faire parler du FN par ses adversaires pour le salir, sans lui donner bien  évidemment de droit de réponse reste une sale habitude en cours dans de nombreux médias. Est-ce la conséquence de la présence pour la première fois sur l’île de La Réunion  de cinq listes FN aux municipales? Certains avancent cette hypothèse, toujours est-il que le journal Le quotidien de  la  Réunion a laissé publier sur son site le 5 mars un courrier du dénommé Francis Gimenez, d’une rare violence... [Lire la suite]
mercredi 19 mars 2014

Florian Philippot sur France Inter le 19/03/2014

Florian Philippot sur France Inter le 19/03/2014 Florian Philippot: "il n'est pas question d... par franceinter
mercredi 19 mars 2014

Jean-Marie Le Pen sur BFM-TV le 19/03/2014

Jean-Marie Le Pen sur BFM-TV le 19/03/2014 Bourdin Direct: Jean-Marie Le Pen - 19/03 par BFMTV
mardi 18 mars 2014

Le rap qui nous parle...

Le rappeur Krok Blanc a mis en ligne ce clip qui -au contraire de bien d'autres, qui eux sont avalisés et diffuser à longueur de temps- qui ne crache pas sur les patriotes et la France.  Je mets ci-dessous l'article de Wikipédia consacré à Emmanuel Goldstein, pour ceux qui ne connaîtrait pas le sujet...Personnellement le rap n'est certainement pas ma tasse de thé (comme l'on dit au bord de la Tamise), toutefois, il est clair que ce qu'exprime Kroc blanc est partagé à 100%. Emmanuel Goldstein est un personnage fictif du... [Lire la suite]
mardi 18 mars 2014

Sondages : dans le Sud-Est, les électeurs frontistes n'ont plus honte de leur vote

  Signe de la dédiabolisation du Front National : dans certaines zones, les instituts de sondage constatent qu'il n'y a presque plus de correctif à faire sur la déclaration des intentions de vote au sujet du parti de Marine Le Pen. Terminé le vote honteux, la gêne de se déclarer électeur du Front National. C'est ce qu'évoquent certains instituts de sondage. Et particulièrement dans le quart Sud-Est de la France, comme le raconte La Provence dans son édition du 17 mars. Au Scan, les représentants de ces... [Lire la suite]
dimanche 16 mars 2014

Marine Le Pen: le FN se maintiendra "quoi qu'il arrive" à Metz

La patronne du Front National poursuit son tour de France à une semaine du premier tour des municipales. Marine Le Pen pense que son parti sera la surprise de cette élection à Metz où «l’UMP et le PS appliquent la même politique». Marine Le Pen a renvoyé dos à dos le maire (PS) de Metz Dominique Gros et la candidate de l’UMP Marie-Jo Zimmermann. La présidente du Front National qui est venue soutenir sa candidate Françoise Grolet a vivement critiqué le maire sortant estimant qu’il est «obsédé par le maire de Paris Bertrand Delanoë... [Lire la suite]
samedi 15 mars 2014

Jean-Marie Le Pen pronostique l'élection de sa fille en 2017

Devant quelques centaines de partisans réunis à Toulouse pour un «repas patriotique» et un meeting, M. Le Pen a affirmé, huit jours avant le premier tour des municipales: «Cette élection est la première d’une série qui doit conduire - j’en ai le sentiment profond - à l’élection de Marine Le Pen en 2017». Evoquant son propre avenir, il a lancé: «Il y a trente ans que je suis au Parlement européen et je vais y retourner, si +le patron+ ne me rappelle pas trop vite». La plus grande part de son discours a été consacrée à l’Europe,... [Lire la suite]
samedi 15 mars 2014

Une nouvelle donne

Certaines estimations indiquent  que  les listes FN-RBM  pourraient  être en position d’arbitre dans environ  90 des 240 communes de plus de 30.000 habitants. Une hypothèse  qui n’a peut être  pas échappé à Pascal Canfin,  ministre délégué EELV en charge du Développement, qui était mercredi l’invité de l’émission Question d’info  LCP/FranceInfo/AFP/Le Monde. Il a repris à son compte l’accusation formulée depuis longtemps par... [Lire la suite]
vendredi 14 mars 2014

Le Système embourbé jusqu'au cou

  Editorial de Steeve Briois, Secrétaire général du Front National du 14/03/2014 A moins d’y passer ses journées, il est rigoureusement impossible de suivre le flot ininterrompu d’affaires qui déferle sur la classe politique française et n’épargne aucune composante de l’UMPS. La mise sur écoute de Sarkozy et de son avocat en dit autant sur la surpolitisation de la magistrature que sur les méthodes du PS et l’hypocrisie de l’UMP, elle-même adepte historique de certaines formes de barbouzeries visant à déstabiliser... [Lire la suite]